A Propos de Nous

Présentation du Diocèse

Le diocèse de Thiès, érigé le 06 février 1969 par division de l’Archidiocèse de Dakar, est situé à 70 Km au Nord-Est de la capitale du Sénégal. Il est délimité à l’Ouest par l’archidiocèse de Dakar, au Nord par le diocèse de Saint Louis, au Sud et à l’Est par le diocèse de Kaolack.

Son premier pasteur fut Mgr François Xavier DIONE (1969-1985).

 

A sa mort, l’Abbé André SÈNE administra le diocèse pendant deux ans (1985-1987). Le 17 octobre 1986, le Pape Jean-Paul II nomma le deuxième Évêque en la personne de l’Abbé Jacques SARR, Directeur des Œuvres de l’Archidiocèse de DAKAR. Son ordination épiscopale par le Cardinal THIANDOUM a eu lieu le 1er mars 1987 à Thiès. Mgr Jacques SARR a été rappelé à Dieu le 18 janvier 2011. En attendant la nomination d’un nouvel Evêque, l’Abbé Alexandre MBENGUE a été nommé Administrateur Apostolique par le Préfet de la Congrégation pour l’évangélisation des peuples. Le 18 janvier 2013, Mgr André GUEYE est nommé évêque de Thiès. Il est ordonné le 25 mai 2013, comme ses prédécesseurs, à la cour de l’Ecole Daniel Brottier de Thiès.

 

Le territoire du diocèse comprend les départements de Thiès et de Tivaouane dans la région de Thiès et ceux de Bambey, Diourbel et Mbacké dans la région de Diourbel. Il englobe aussi une partie de la communauté rurale de Njoop dans la région de Fatick. C’est donc un diocèse à cheval sur trois régions administratives. Il couvre une superficie de 9.055 Km² habitée par une population estimée à 3.907 698 habitants. Plus de 95% de cette population est de religion musulmane. Le diocèse compte 23 paroisses et 02 quasi paroisses.

 

  1. La configuration ethnique et culturelle du diocèse

Du fait de sa position côtière avec les Niayes, mais aussi de sa proximité avec Dakar, le diocèse de Thiès est un carrefour d’ethnies et de cultures. Des populations du Sud du Sénégal, Diolas, Mancagnes, Manjaques attirés autrefois par la récolte et la vente du vin de palme, et aujourd’hui très actifs dans la vente de l’alcool et le tissage des pagnes traditionnels, se sont installées à côté des populations autochtones essentiellement Sérères : Lala, Ndut et None dans les départements de Thiès et de Tivaouane ; Safène et Sine-sine dans le djobass ; Baol-Baol dans la région de Diourbel. Rares sont les paroisses de notre diocèse qui ne sont pas pluriethniques, d’où l’utilisation de la langue Wolof pour bien se faire comprendre dans la plupart des paroisses. Aussi cette diversité est-elle une donnée fondamentale, car il se crée un brassage et un métissage culturel en raison des mariages inter-ethniques. C’est une grande richesse car disait SENGHOR « l’avenir appartient au métissage culturel ».

 

  1. La configuration socio-économique du diocèse

Le territoire du diocèse de Thiès, en dehors de quelques agglomérations urbaines et périurbaines, est essentiellement rural. Il faut évaluer à 70 % au moins le taux des ruraux sur l’ensemble de la population globale. Vu la situation du monde rural aujourd’hui au Sénégal, nous imaginons aisément que nos paroisses rurales ou périurbaines constituent de véritables poches de pauvreté. La pauvreté des masses est une réalité très sensible en milieu rural.

 

Au plan social, l’on assiste à l’ébranlement des bases de la famille, parce que la famille élargie qui pendant longtemps était gage de solidarité et de sécurité sociale est entrée dans un processus accéléré d’éclatement au profit de la famille nucléaire.

 

Les agglomérations urbaines sont-elles mieux loties ? Sans doute non, car le tissu industriel et les entreprises qui captaient autrefois toute la main d’œuvre de la région sont aujourd’hui en déliquescence : la SEIB à Diourbel, la SISMAR à Pout, la STS et NSTS à Thiès, la SNCFS à Thiès, les ICS à Mboro. Toutes ces entreprises qui étaient pourvoyeuses d’emplois sont aujourd’hui fermées ou restructurées entraînant un chômage sans précédent dans tout l’espace géographique du diocèse. Il ne reste plus comme source d’emplois sûrs que le travail de la terre, les services, l’administration, l’enseignement et l’artisanat, autrement tout le monde se débrouille dans le commerce informel.

 

  1. La configuration religieuse du diocèse

Selon les statistiques actuelles (2018), les Catholiques sont environ 62.217 avec en plus 32 catéchumènes. Ils sont répartis dans les 23 paroisses et les 02 quasi-paroisses que compte le diocèse. La particularité du diocèse réside dans le fait qu’il abrite les capitales religieuses des deux plus grandes confréries musulmanes du pays : le Mouridisme (Touba) et le Tidianisme (Tivaouane) sans compter les communautés religieuses importantes que sont Ndiassane, Pire et Thiénaba à la tête desquelles se trouvent des Khalifes influents. Ce faisant, ce diocèse qui abrite toutes les grandes confréries islamiques du Sénégal est immanquablement affronté à l’islamisme militant et dominateur. Tout en continuant le dialogue avec l’Islam, il faut préserver nos fidèles de l’apostasie.

 

En outre, dans le Baol, nous devons faire face avec plus de lucidité à la concurrence déloyale des Eglises protestantes ou communautés évangéliques qui, au lieu d’aller prêcher aux non baptisés, débauchent le plus souvent des Catholiques. Ainsi se créent des tensions dans certaines familles du fait de cette migration vers ces Eglises sœurs. D’ailleurs cette espèce de concurrence déloyale dans la mission est à long terme un facteur de régression du Christianisme au Sénégal. Sur la ville de Thiès, on a noté la présence de sectes dont les temples sont fréquentés par des Catholiques.

 

  1. Le Personnel

Les prêtres sont au nombre de 97 dont 89 diocésains en service dans le diocèse ou en mission. Les religieux et les religieuses en service sont nombreux (177) et actifs surtout dans l’enseignement, la santé et la promotion féminine. Leur Union constitue l’instance de rencontre et de concertation. Il y a une bonne collaboration entre les agents pastoraux. Des rencontres périodiques sont tenues pour définir ensemble l’activité pastorale ou pour l’évaluer. Le Diocèse abrite deux monastères : les bénédictins à Keur Moussa et les bénédictines à Keur Guilaye. Nous avons un moyen séminaire, qui accueille des séminaristes de 16 à 22 ans, provenant de notre diocèse et de celui de Dakar. Ils sont au nombre de 38 cette année. En 2019- 2020, les grands séminaristes sont 29 : 03 à Ndiaffate, 04 à Brin, 21 à Sébikhotane et 01 stagiaire au moyen séminaire de Thiès.

 

Toutes ces données géographiques, socio-économiques, culturelles et religieuses constituent l’environnement humain dans lequel est implanté le diocèse. Elles influencent directement la vie de foi des fidèles et la pastorale en général. Elles expliquent aussi les forces et les faiblesses du diocèse.

Mot de L’évêque

Grâce à ce recueil historico-pastoral, nous prenons connaissance et conscience des prévenances et des grâces dont le Seigneur n’a cessé de combler l’Église diocésaine de Thiès, et notre cœur en est débordant de gratitude et d’espérance.

Les évêques du Diocèse

 

De 1960 à 2019, le diocèse de Thiès a eu à sa tête, trois évêques (Mgr François Xavier DIONE, Mgr Jacques SARR, Mgr André GUEYE)

L'épiscopat de Monseigneur François Xavier Ndione

Monseigneur François Xavier DIONE est né en juin 1919, à Thiapong, un village sérère situé à 3km au Nord de Thiès. Il a fait ses études primaires à l’école régionale de Thiès qui deviendra plus tard l’école primaire Idrissa DIOP. Il poursuit ses études secondaires au séminaire de Popenguine, avant de se retrouver au séminaire de Thiès.

 

A 29 ans, il reçoit l’ordination sous-diaconale à Popenguine le 17 mai 1948 puis l’ordination diaconale. Un an plus tard, le jeune Abbé François Xavier DIONE reçoit l’ordination sacerdotale, le 18 avril 1949, des mains de Mgr Marcel Lefèvre, alors archevêque de Dakar en compagnie de l’Abbé Hyacinthe THIANDOUM. Jeune prêtre, il est nommé curé de la Paroisse de Sacré-Cœur à Dakar. En 1951, il est envoyé aux études à l’Université Pontificale de la ville de Rome. A son retour, il est nommé curé de la Paroisse Sainte Thérèse de Grand Dakar.

Hyacinthe THIANDOUM devenu Archevêque de Dakar, le nomme curé de la Paroisse Cathédrale et Vicaire Général de l’archidiocèse.

 

Le 06 février 1969, le Pape Paul VI le nomme Evêque de Thiès, par démembrement de l’Archidiocèse de Dakar. Trois mois plus tard, le 15 mai 1969, Mgr François Xavier DIONE reçoit la consécration épiscopale et prend possession du nouveau Diocèse de Thiès.

Le nouvel Evêque qui venait d’atteindre la cinquantaine, s’est alors donné pour devise : « Fides et Labor » (Foi et travail).

 

1970 : Création de la Paroisse Saint Augustin Baback ;

Inauguration du Monastère des Bénédictines de Keur Guilaye ;

Retour à Mont-Rolland des Sœurs de l’Immaculée Conception.

1971 (22 septembre) : Ouverture de la Communauté des Sœurs de Notre-Dame des Missions (Mboro)

1973 : Ouverture du Séminaire Moyen Sainte Anne ;

1974 : Création de la Paroisse Saint Pierre Julien Eymard (Koudiadiène)

Ouverture de la Communauté des Sœurs Franciscaines de Marie (Ngohé)

1974 : Création de la Paroisse Jésus Ouvrier (Mboro)

1975 : Ouverture de la Communauté des Frères de Saint Jean de Dieu (Thiès)

1976 (décembre) : Arrivée des Sœurs du Bon Pasteur à Ndondol puis à Saint Jean-Baptiste

1977 : Création de la Paroisse Sacré-Cœur (Mbacké)

(29 septembre) Ouverture de la Communauté des Sœurs Adoratrices du Saint-Sacrement

(Koudiadiène)

1978 (13 septembre) : Ouverture de la Communauté des Frères de Ploërmel (Diourbel)

1981 (février) : Ouverture du Foyer Clair-Logis (Thiès)

Ouverture de la Communauté des Sœurs Ursulines de l’Union Romaine (Pandiénou)

1982 (septembre) : Ouverture de la Communauté des Frères du Sacré-Cœur (Ndondol)

1983 : Ouverture de l’hôpital Saint Jean de Dieu

1984 (26 septembre) : Ouverture de la Communauté des Sœurs de Notre-Dame des Missions (Ndondol)

(15 août) Ouverture de la Communauté des Sœurs Carmélites Missionnaires Thérésiennes Thiès

1985 (04 février) : Décès de Mgr François Xavier DIONE

1985 : Abbé André SENE est nommé Administrateur du Diocèse.

 

Cette année du jubilé des 50 ans du Diocèse de Thiès coïncide également au centenaire de la naissance de son premier Pasteur Mgr François Xavier DIONE (1919 – 2019).

L'épiscopat de Monseigneur Jacques Sarr

Jacques SARR est né le 11 octobre 1934 à Fadiouth. Il rentre à 14 ans au petit séminaire de Ngasobil après sa première communion. Puis il passe 6 ans de 1951 à 1957 à étudier au cours Sainte Marie de Hann à Dakar. Il poursuit ses études au Grand Séminaire de Sébikotane en suivant les cycles de philosophie et de Théologie. Il est ordonné prêtre à Ngasobil le 28 mai 1964 par le Cardinal Hyacinthe THIANDOUM.

 

Il exerce d’abord comme vicaire puis curé intérimaire de Rufisque pendant 19 mois. D’août 1966 à octobre 1967, il étudie à l’école missionnaire d’action catholique et sociale de l’Université de Lille (France). De retour à Dakar en octobre 1967, il est nommé Directeur Adjoint de l’Enseignement Privé Catholique et Adjoint au Directeur des Œuvres, puis en octobre 1968, Directeur Diocésain des œuvres. Il occupe cette fonction jusqu’en octobre 1986 avec une interruption pendant l’année  1971 – 1972 pour raison de santé.

 

Abbé Jacques SARR est nommé Evêque, le 17 octobre 1986 et est ordonné par le Cardinal THIANDOUM assisté de Mgr Théodore Adrien SARR, Evêque de Kaolack et Joseph DAHO, Evêque de Kayes, au Mali le 1er mars 1987. Sa devise fut : « Ma lumière et mon salut c’est le Seigneur ».

 

1987 : Création des Paroisses Sainte Famille de Nazareth (Ngohé), Saint Joseph (Ndondol) et Saint François Xavier (Pout)

1989 (12 octobre) : Ouverture de Centre de Formation Pédagogique du Préscolaire Catholique Saint Joseph

1989 : Création de la paroisse Sacré-Cœur (Sanghé)

1989 : Création de la paroisse Marie-Auxiliatrice (Médina Fall)

1990 : Création de la Paroisse Saint Jean Baptiste (Thiès)

(20 juin) Ouverture de la Maison Régionale des FSCM (Thiès)

1991 : Ouverture de la Communauté des Sœurs de la Présentation de Marie (Thiès)

1992 (26 juillet) : Célébration en différé du Centenaire de la fondation de la Mission de Thiès 1886

– 1986

1993 (avril) : Erection du Prieuré Saint Jean Baptiste de Keur Guilaye

Ouverture de la Communauté des FSCM Peycouck Thiès

1994 (13 février) : Célébration du centenaire de la Mission de Mont-Rolland

Ouverture de la Communauté des Sœurs de l’Immaculée Conception (Sanghé)

1995 : Ouverture de la Communauté des Frères de Saint Jean de Dieu Dalal Xel

(Décembre) Ouverture de l’Ecole des Infirmiers Mgr François Xavier DIONE

1997 : Célébration des 50 ans de la Mission de Fandène

Création de la Paroisse Sainte Thérèse (Khombole)

1998 : Ouverture de la Communauté des Frères de Ploërmel Thiès

2000 : Ouverture du Tribunal ecclésiastique interdiocésain

1999 : Création de la Paroisse Notre-Dame de Fatima (Farar-Njoob)

Ouverture de la Communauté des Sœurs de Saint Charles de Nancy (Thiès)

2002 : Création de la Paroisse Saint Pierre (Lalane-Diassap)

2003 : Création de la Paroisse Notre-Dame de l’Annonciation (Ngascop)

2004 (janvier) : Ouverture de la Communauté des FSCM Sainte Anne Thiès

Célébration des 50 ans de présence des Frères de Saint Gabriel à Thiès

2007 (29 avril) : Célébration des 20 ans d’épiscopat de Mgr Jacques SARR

2008 (27 avril) : Célébration des 50 ans de la Paroisse Saint Charles Lwanga de Pandiénou Léhar

(17 mai) : Création de la Paroisse Jésus Bon Pasteur (Thiès) et consécration de l’Eglise

2009 (23-26 avril) : JMJ Interterritoriales Thiès 2009

 2009 Création de la quasi-paroisse Saint Joseph (Peycouck)

2010 (25 novembre) : Célébration du 475ème anniversaire de la Fondation de la Compagnie de Sainte Ursule

(29 décembre) : Célébration de l’ouverture du Jubilé des 150 ans de la Congrégation des Sœurs Carmélites Missionnaires Thérésiennes

2011 (18 janvier) : Décès de Monseigneur Jacques SARR

(19 janvier) : Abbé Alexandre MBENGUE est nommé Administrateur Apostolique.

 

L'épiscopat de Monseigneur André Gueye

André GUEYE est né le 6 janvier 1967 à Pallo – Youga, Département de Tivaouane (Région de Thiès) et est baptisé à la même année en la Paroisse Notre-Dame de l’Assomption de Mont-Rolland.

En vue du sacerdoce, il suivit ses études secondaires de 1979 à 1986, d’abord au petit Séminaire de Ngasobil, puis au Moyen Séminaire de Thiès.

En 1986, il entre au Grand Séminaire de Sébikotane. L’année suivante, le 1er cycle de philosophie étant transféré à Djibélor (Diocèse de Ziguinchor), il rejoint les premiers étudiants de ce Séminaire, avant de se rendre au Collège Pontifical Urbaniana à Rome pour une durée de trois ans. C’est là qu’il obtient son baccalauréat en Théologie.

De retour au Sénégal, il est ordonné Diacre le 14 décembre 1991 en la Paroisse Marie Reine de l’Univers de Thiès, puis c’est l’ordination sacerdotale le 27 juin 1992 en la Cathédrale Sainte Anne de Thiès des mains de Mgr Jacques SARR.

 

Abbé André commence alors son ministère pastoral :

d’octobre 1992 à septembre 1997, vicaire en la Paroisse Sainte Croix de Bambey ;

d’octobre 1997 à septembre 2000, vicaire en la Paroisse Cathédrale Sainte Anne de Thiès ;

d’octobre 2004 à septembre 2006, curé en la Paroisse Sainte Croix de Bambey

de novembre 2006 à juin 2012, il est professeur de philosophie au Grand Séminaire Saint Jean Marie Vianney de Brin (Ziguinchor).

 

En octobre 2012, il est nommé responsable de la Maison du Prêtre. Ses missions d’études et d’enseignement lui ont permis d’obtenir, à l’Université Cheikh Anta DIOP de Dakar, en 2004 une maitrise en philosophie et un DEA (Diplôme d’Etude Approfondie) en 2005.

 

Sa nomination comme Evêque de Thiès est rendue publique le vendredi 18 janvier 2013, date du 2ème anniversaire de la mort de Mgr Jacques SARR son prédécesseur. Il reçoit l’ordination épiscopale le 25 mai 2013 des mains du Cardinal Théodore Adrien SARR, Archevêque de Dakar, assisté de Mgr Benjamin NDIAYE (Evêque du Diocèse de Kaolack) et de Mgr Ludwig Schick, Evêque de Bamberg en Allemagne. La devise de Mgr André GUEYE, inspirée de l’Evangile selon Saint Jean (Jn 1, 4), est : « In Ipso Vita Et Lux » (En Lui la vie et la lumière).

 

  1. Les quasi-paroisses constituées en paroisses le 1er Octobre 2014 :
  2. Saint Joseph de Peycouck
  3. Notre-Dame de Fatima de Faraar-Njob
  4. Marie Auxiliatrice de Médina Fall,
  5. Notre-Dame de l’Annonciation de Ngascop.
  6. L’arrivée des nouvelles Communautés (Congrégations) de Sœurs
  7. 2016 : Sœur des Saints Martyrs Coréens, à Darou
  8. 2017 : Petites Fleurs de Béthanie à HSJD, à Grand Thialy,
  9. 2018 : Sœurs Missionnaires et Contemplatives Regina Pacis, à Njob.
  10. La création, en 2013, de l’ISAE/UCAO/UUZ (Institut Supérieur d’Administration des Entreprises

Contactez-Nous

Mauris blandit aliquet elit, eget tincidunt nibh pulvinar a. Vestibulum ante ipsum primis in faucibus orci luc

(221) 77 123 5 67

Sénégal, Thiès, Boulevard St François Xavier Ndione

Ban_beforeheader_jub50