Deux journées de réflexion sur le Dialogue islamo-chrétien pour préparer les JMJ…

Les 02 et 03 juillet, les jeunes du Diocèse de THIÈS ont organisé un forum, à BAMBEY, en prélude de la prochaine célébration des Journées Mondiales de la Jeunesse (JMJ).

Pour rappel, en 2020, la célébration diocésaine des Journées Mondiales de la Jeunesse (JMJ) était prévue dans le Doyenné du BAOL, précisément à la Paroisse Sainte Croix de BAMBEY, du 27 au 28 mars. Mais, quelques jours avant cette date, la pandémie de la COVID-19 a perturbé, très malheureusement, l’organisation de cet événement très important pour la l’Église, et surtout pour la vie des jeunes, tant au plan ecclésial que social.

Toujours en marche vers les JMJ qui seront célébrées cette fois-ci à la fête du Christ-Roi de l’Univers, le 21 novembre 2021 à Bambey, la Direction Diocésaine des Œuvres, en collaboration avec la Commission diocésaine pour le dialogue interreligieux, a tenu à organiser un Forum, à la demande des jeunes du Diocèse, surtout ceux du BAOL.

Facilitées en grande partie par la très célèbre fondation allemande KONRAD ADENAEUR, qui a effectivement et de manière généreuse fourni la quasi totalité du budget, les assises ont gravité autour du thème central suivant : « Le progrès de la foi et du dialogue islamo-chrétien dans le Baol à la lumière de Fratelli Tutti ».

Un thème qui sera enrichi et décrypté à travers trois (3) principaux panels :

  •   »Les défis actuels du dialogue interreligieux au Sénégal » (Oustaz Djibril CISSÉ)
  • « Le progrès de la foi et du dialogue islamo-chrétien au BAOL » (Abbé Ousario GOMIS)
  • « Enseignement sur « Fratelli Tutti  appliquée aux jeunes » (Abbé Raphaël FAYE)

Cette importante rencontre autour d’un thème à l’actualité brûlante, au-delà de rassembler des jeunes chrétiens et musulmans (une délégation de 10 chrétiens venant des différentes paroisses du BAOL et 10 musulmans issus des Dahiras de BAMBEY) en une seule famille partageant des valeurs communes, a été un tremplin qui leur a permis de parler, de manière franche et lucide, du dialogue interreligieux en mettant des mots sur ce qui est vécu, sur les joies et les difficultés rencontrées dans ce domaine au Sénégal et particulièrement dans la localité où se tient le Forum, berceau du Mouridisme, l’une des plus grandes confréries musulmane au Sénégal.

Aussi, plusieurs ateliers leur ont permis d’échanger et de réfléchir concrètement et de manière responsable, sur divers problématiques qui ont toute leur importance dans le sens d’un meilleur vécu du dialogue pour la paix sociale et la solidarité nationale :

  • Panel 1: « À la lumière de vos expériences personnelles, quels sont les différents obstacles qui empêchent une cohabitation harmonieuse entre les musulmans et les chrétiens de votre région ? »
  • Panel 2 : « En tant que jeunes, chrétiens et musulmans, comment appréciez-vous le progrès de la foi et le progrès du dialogue islamo-chrétien dans votre paroisse/communauté ? Donnez des exemples concrets. »
  • Panel 3 : « Qu’est-ce qui nous empêche, en tant que jeunes, de vivre la fraternité et l’amitié sociale; et quels actes devons- nous poser pour contribuer à la cohésion sociale ? »

Les conclusions de ces différentes et très riches remontées vont faire, comme l’a précisé Abbé Ousario GOMIS, Directeur diocésain des Oeuvres et organisateur du Forum, l’objet d’un Communiqué final qui sera lu, de manière solennelle, lors de la prochaine édition des Journées Mondiales de la Jeunesse.

À la fin des assises, joignant les actes à la parole, les jeunes, accompagnés des différents Aumôniers paroissiaux, ont procédé à un reboisement chez le Curé de la paroisse d’accueil et chez le Marabout de BAMBEY.

Rendez-vous est alors donné pour le 21 novembre 2021, avec tous leurs autres frères et soeurs de toutes les paroisses du Diocèse,  pour  la célébration des JMJ, célébration de « la fête de la foi » !

 

 

QUELQUES SOUVENIRS DE CETTE BELLE RENCONTRE DE LA FRATERNITÉ

 

Ban_beforeheader_jub50
vous pourriez aussi aimer

Les commentaires sont fermés.