TEL : +221 78 524 50 87 

Email : sedicomthies@gmail.com

Ils étaient plusieurs centaines de fidèles à avoir répondu avec foi à l’appel de leur Évêque, Monseigneur Jean-Luc GARIN, qui a  officialisé la célébration du pèlerinage diocésain du JURA au Sanctuaire marial Notre-Dame du MONT-ROLAND désormais tous les 02 août.

Une date qui a été aussi choisie par l’Église de Saint-Claude, en communion avec le Diocèse-jumeau de THIÈS au SÉNÉGAL, pour célébrer et faire mémoire de la profonde et rayonnante amitié qui les unit ce, depuis plusieurs décennies.

En effet, afin de marquer les 30 années de jumelage officiellement scellé  le 02 août 1992, en présence des Évêques d’alors, Ses Excellences Jacques SARR (+2011) et Gilbert DUSCHÊNE (+2009), une délégation de THIÈS, conduite par Monseigneur André GUÈYE, s’est rendue dans le JURA.

Et en ce 02 août, une messe solennelle, à l’occasion du pèlerinage diocésain de Saint-Claude, a été célébrée sur la colline du MONT-ROLAND pour rendre grâce à Dieu pour cette belle et riche amitié qui ne cesse de féconder les deux Églises-soeurs.

Ainsi, dans l’homélie de la célébration eucharistique qu’il a présidée, le Pasteur de l’Église de THIÈS, après avoir longuement éclairé le sens de la dévotion marial qui, non seulement identifie et unit les deux Diocèses-frères, mais qui en constitue également le socle, a magnifié les liens solides et fraternels qui ont été tissés depuis plusieurs années entre eux et préservés par Notre-Dame de MONT-ROLAND : « Marie nous accompagne, Marie nous console, Marie marche avec nous », a-t-il assuré à la nombreuse assemblée. Et c’est pourquoi, toujours selon Monseigneur GUÈYE,  » nous voulons nous rappeler qu’elle marche avec nous, avec nos deux diocèses de Saint-Claude et de Thiès. Elle nous a devancés sur le chemin, en créant, par les missionnaires venus d’ici des liens nourris de sa dévotion et que nous entretenons par le jumelage scellé entre nous, il y a 30 ans « .

Un Jumelage et une amitié qui, pour lui, traduisent aujourd’hui à merveille et de façon éminemment éloquente et vraie, l’appel du Pape François à « marcher ensemble, à faire synode, en travaillant « tant bien que mal à l’harmonie, à la paix, à la solidarité entre les peuples et les pays » et en bannissant les « conflits latents et ouverts, nourris par toutes ces doctrines qui se déclinent par un isme à la fin ».

Une entreprise qui ne pourra porter réellement du fruit que si les hommes et femmes de ce temps sont armés et animés de valeurs telles que la « considération et de l’attention pour le compagnon de route »,  le respect de sa liberté fondamentale et inaliénable, mais également en étant pour le monde « lumière de la vérité » et « témoins de la paix ». 

Un riche et très édifiant enseignement que l’Évêque sénégalais a prolongé, à la fin de la célébration, en adressant ses vives remerciements  à son « frère frère Jean-Luc, qui veille sur nos liens, comme dit l’Écriture Sainte, comme la prunelle de ses yeux », à Madame Isabelle DELANNOY, son ancienne assistante, à tous les membres de l’association des  Amis du Jumelage entre THIÈS et SAINT-CLAUDE (AJETESC), « créée pour donner corps et vitalité au jumelage, bras armé et fort du diocèse de Saint Claude », et à tous les Jurassiens, notamment pour l’accueil réservé à ses Prêtres qui « sont les signes vivants de la contribution de notre diocèse de THIÈS à la vitalité de notre amitié ».

D’ailleurs, et à cet effet, la délégation sénégalaise a remis aux deux Évêques un cadeau symbolique et ensuite exécuté un très beau chant (Fu coofel ak xarit ne, Yalla a nga fa, Où sont amour et charité, Dieu est présent…) afin de traduire concrètement ces liens fraternels qui unissent les deux Églises.   

Des propos et un élan de gratitude que Son Excellence, Monseigneur GARIN, avec une grande émotion, a su aussi faire siens, traduisant toute sa joie et celle des fidèles de son Diocèse d’accueillir les pèlerins sénégalais, et de pouvoir toujours compter sur la générosité et la vitalité rayonnante de l’Église-soeur de THIÈS. Aussi, a-t-il remettre à la délégation thiessoise deux exemplaires du portrait de Monseigneur Magloire BARTHET, à l’origine de la création de MONT-ROLLAND du SÉNÉGAL.

Après un copieux et fraternel repas partagé dans la joie et la bonne humeur, la journée s’est poursuivie par la méditation du Chapelet au cours d’une admirable procession avec la statue de Notre-Dame du MONT-ROLAND et le salut au Saint Sacrement qui a mis fin à ces moments intenses de prière et de dévotion.

La délégation sénégalaise s’est ensuite rendue à la splendide collégiale de DOLE pour une visite guidée avant de rejoindre ses quartiers de la Maison diocésaine.

 

En outre, toujours dans le cadre de cette visitation, plusieurs activités ont rythmé ces deux dernières journées :

  • Mercredi 03 août : visite au Carmel de Saint Maur où la délégation a célébré la messe et échangé avec les carmélites avant de se rendre à la Chapelle Saint-Romain et à la Cathédrale de Saint-Claude pour une visite guidée avec le Père GIROD, le Curé des lieux.
  • Jeudi 04 août : la délégation, après avoir effectué une visite chez les soeurs clarisses de POLIGNY, s’est rendue dans l’après-midi à l’ermitage de MIÈGES à CHAMPAGNOLE, lieu où elle va résider jusqu’à son départ pour le SÉNÉGAL.

D’autres activités attendent les pèlerins sénégalais dont une journée à ARS et à CHASSELEY (lieu où sont enterrés plusieurs dizaines de Tirailleurs sénégalais), une visite de BONNEFONTAINE, CLAIRVAUX et le Lac CHALAIN, une messe de Jubilé à THERVEY, une visite chez les moines de l’Abbaye d’ACEY, ainsi qu’une balade de découverte de la fabrication du Comté (fromage jurassien) et une visite guidée des vignes du domaine VILLET à ARBOIS.

Pour rappel, la délégation de la Capitale du Rail va achever son séjour jurassien le 09 août prochain. 

HOMÉLIE ET MOT DE REMERCIEMENT DE MONSEIGNEUR ANDRÉ GUÈYE : Je te salue

QUELQUES PHOTOS SOUVENIRS

 

 

 

Share This

Partagez ceci

Partagez cet article avec vos amis!