TEL : +221 78 524 50 87 

Email : sedicomthies@gmail.com

La ministre d’État pour les Affaires européennes et internationales de la Bavière, Melanie HUML, vient de passer deux jours au Pays de la Téranga – les 5 et 6 octobre -, accompagnée par une forte délégation de 10 personnes de la Chancellerie d’État bavaroise. Elle a ainsi consacré une journée entière (hier, 6 octobre) à la consolidation du Partenariat entre les deux Diocèse-frères de Bamberg et de THIÈS en se rendant sur place, dans la Cité du Rail.

Au programme de cette visite, au cours de la matinée, une cérémonie d’inauguration de la Place de la Bavière, avec l’Arbre de mai, en blanc et bleu, visible de loin et représentant les blasons des différents métiers et formations de la Chambre des métiers de THIÈS.

Il s’agissait ensuite de visiter le projet de la Fédération allemande des Cercles de machines (Bundesverband der Maschinenringe e. V.), géré dans sa phase initiale par la Caritas-THIÈS.

Sur le modèle des cercles de machines bavarois, chaque exploitation agricole, indépendamment de sa taille et de sa forme, a la possibilité de proposer ses propres capacités de machines libres à d’autres exploitations et de se procurer les capacités manquantes. Le directeur du projet, Dr. Jean-Bosco MBOM, a ainsi guidé la délégation au niveau du Cercle de machines de Batal, village qui se situe à environ 60 km à l’est de THIÈS.

Dans l’après-midi, point d’orgue de la journée, la délégation s’est rendue à la Maison bavaroise de THIÈS, ouverte en 2018.

Les responsables de la Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit GmbH (GIZ), du Partenariat Bamberg-Thiès et du Bildungswerk der Bayerischen Wirtschaft (bbw), qui travaillent tous sous le même toit de la Maison bavaroise, ont, ensemble, chaleureusement accueilli la délégation sous un soleil radieux.

En cette joyeuse occasion, Monsieur Michael Wahl, Directeur du projet GIZ « Réussir au Sénégal » et Monsieur Nicolai Dellmann, Directeur de l’antenne GIZ de THIÈS, ont présenté, tour à tour, dans sa globalité, le projet  ainsi que les différentes activités de formation qui ont été déployées à cet effet. Aussi, trois jeunes entrepreneurs ayant participé aux formations du projet « Réussir au Sénégal » ont ainsi pu partager leur expérience avec la mise en place de leurs start-ups.

Dans son allocution, Madame Kathrin DIOP, originaire de l’Archidiocèse de Bamberg et coopérante d’AGIAMONDO pour la coordination de projets et l’accompagnement de projets de jeunesse et de formation ainsi que pour le Partenariat Bamberg-Thiès, a retracé l’historique du Partenariat entre les deux diocèses en soulignant la grande richesse de cette amitié qui permet, entre autres activités, des échanges à court terme sous forme de voyages d’études et de rencontres de jeunes, mais également de coopération missionnaire et pastorale entre les deux Églises-soeurs.

À ce titre, l’ambassadrice de Bamberg à Thiès n’a pas manqué de présenter quelques projets-phares de cette très dynamique coopération bilatérale :

  • la construction d’un foyer pour étudiantes
  • le grand projet de réduction de la pauvreté et d’amélioration de l’état nutritionnel des personnes démunies à Ngascop
  • la construction d’un centre de jeunes et d’un service d’urgence pour l’hôpital catholique Saint Jean de Dieu
  • le projet de la formation mobile , financé par le ministère bavarois de l’Alimentation, de l’Agriculture et des Forêts et réalisé par la KLB Bamberg et Caritas-Thiès. Madame Marie-Madeleine SAGNA, responsable du projet, présente à l’occasion, avec un stand d’information, a pu expliquer la mise en œuvre pratique de ce projet.

Les deux volontaires de Bamberg, Pius Dischinger et David Schubert, ont, par la suite, partagé brièvement sur le programme weltwärts, un service volontaire de développement financé par le ministère fédéral allemand de la Coopération économique et du Développement (BMZ).

Enfin, dans une dernière allocution, Monsieur Stefan MAYER, de bbw, a présenté le projet « Vélo Solaire », des vélos-cargos électriques fonctionnant à l’énergie solaire.

La journée s’est terminée par un échange intéressant autour d’un dîner offert par la ministre HUML qui avait invité l’Évêque de THIÈS, Monseigneur André GUÈYE. Ils ont échangé sur les projets visités par la délégation très satisfaite des résultats obtenus, sur la politique du Gouvernement du Sénégal en direction des jeunes et des femmes ces dernières années, mais également sur la nécessité de continuer la sensibilisation auprès des jeunes tentés par la migration et sur les réalisations de la coopération entre les deux pays.

Par ailleurs, l’appui important de l’Archidiocèse de Bamberg, notamment dans l’éducation et la santé a également alimenté les échanges.

Aussi, le Pasteur de l’Église de THIÈS a-t-il demandé un appui de l’État de la Bavière pour que le Centre bavarois, bien connu des thiessois, puisse poursuivre ses activités de formation, de plaidoirie et d’information dans le but de consolider cette heureuse initiative.

Pour sa part, Madame HUML a exprimé sa joie et sa grande reconnaissance d’avoir pu faire la connaissance du Diocèse-frère de la Bavière, sa région natale, et d’avoir ainsi pu admirer de visu l’engagement fécond de la Bavière au Pays de la Téranga.

Pour rappel, le principal objectif de ce voyage des autorités bavaroises était la consolidation de la coopération au développement dans les domaines de la sécurité alimentaire et de l’agriculture.

Outre des entretiens avec des représentants politiques et des organisations non gouvernementales, le programme prévoyait surtout des visites chez des partenaires de projets bavarois.

 

Share This

Partagez ceci

Partagez cet article avec vos amis!