Menu

Produire et consommer local: Abbé Joseph Maisa Gueye et ses confrères donnent l'exemple

"Tu gagneras ton pain à la sueur de ton front"


Dans le cadre de la politique diocésaine tendue vers l'autonomisation des équipes sacerdotales, en termes de prise en charge des besoins basiques pour vivre dignement, l'équipe sacerdotale de Pandiénou-Léhar (diocèse de Thiès) se conforme à l'ordre du Créateur: " Tu gagneras ton pain à la sueur de ton front". En effet ces prêtres diocésains se sont engagés dans une dynamique de production de leur propre nourriture afin de répondre à cet ordre divin d'une part et d'entrer dans la mouvance politique nationale: "Produire local et consommer local" pour vivre moins dépendant et dignement.
 

Venu présenter ses condoléances à la famille TINE, lundi 4 juin 2018, à l’occasion du rappel à Dieu de Mr David TINE, frère aîné de l’Ambroise (Sénior), Mgr André n’a pas manqué d’admirer et d’encourager les réalisations de l’équipe sacerdotale de la Paroisse, visant à créer les ressources matérielles et financières nécessaires pour leur vie et leur ministère. 
En effet un financement de la Fondation Jean-Paul II pour le Sahel a permis aux prêtres de réaliser un magnifique jardin potager où le Curé et ses vicaires s’investissent au travail de la terre, avec l’aide d’un jeune du village. Le système goutte à goutte allège leur peine. 
Il y a aussi de l’élevage diversifié de bœuf, de chèvres et de porcs, sans compter le poulailler avec déjà plusieurs opérations de poulets de chair. 
Beaucoup de paroisses ayant de l’espace s’essaient à cette tâche. Qu’elles trouvent ici les mêmes encouragements et les mêmes félicitations. Le Plan pastoral a bien décliné ce résultat (R.1.4) de l’Objectif Stratégique III, d’une conscience réelle des potentialités de l’agriculture et de l’élevage (cf. p 20). En cela, les équipes pastorales doivent se distinguer et donner l’exemple à suivre. Dans le communiqué de presse à l’issue de leur session de mai dernier, les évêques du Sénégal ont d’ailleurs appelé les jeunes spécialement au courage dans le travail de la terre.

 

Monseigneur GUEYE,  frappé par la capacité de prise d'initiative des prêtres pour aller vers l'autosuffisance alimentaire tout en se détendant par le travail (mens sana in corpore nano) a encouragé le curé, Abbé Joseph Maisa GUYE et ses vicaires (Abbé Gabriel Pathe FAYE et Thomas Athanase DIOP) à continuer dans cette lancée pour servir d'exemple à d'autres équipes sacerdotales qui pourraient saisir et bien les opportunités de leur environnement et améliorer leurs conditions de vie.
Publié par Chargecomeveth, | Lu 114 fois


Recevez nos infos

Publications

L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        

Derniers tweets
DioceseThies : Article n°372 Dimanche 14 Octobre 2018 : Fête patronale de la CEB Sainte Thérèse d'Avila de Sapko-Thiès-Nones. Un a… https://t.co/rqXDLtVyn6
Mardi 16 Octobre - 03:05
DioceseThies : Synode 2018: Interview donnée par monseigneur Gueye à radio Vatican De Rome, Monseigneur Gueye prêt à continuer son… https://t.co/bxpNfuuCkQ
Samedi 13 Octobre - 02:58
DioceseThies : Synode 2018: Vocation, discernement et accompagnement. La vocation ne se fait pas en laboratoire, mais dans les com… https://t.co/YSkeYbks2W
Vendredi 12 Octobre - 11:00
DioceseThies : Synode 2018: incursion des pères synodaux dans le monde des jeunes Le pape François invite à regarder l’hori et pas… https://t.co/1m6Cm0KY6k
Vendredi 12 Octobre - 03:10


Nous suivre sur...