Menu

Le partenariat Thiès Bamberg en deuil

Pendant que s'envole sa dépouille mortelle vers sa terre natale, l'Eglise diocésaine de Thiès a tenu à rendre hommage à Léna Keller, Volontaire allemande en service à l'Hôpital St Jean de Dieu, par une messe de requiem ce lundi 26 février à la Cathédrale Ste Anne.


En présence de l'Ambassadeur d'Allemagne et d'une forte délégation de compatriotes, Monseigneur André Gueye a présidé cette messe, entouré de nombreux prêtres et de fidèles venus exprimer leur compassion en ces moments tragiques de la disparition de Léna.
Assurément, la défunte, âgée seulement de vingt cinq ans,  nous a laissé une très belle image de sa personne et de son engagement comme volontaire au service des malades; bien intégrée dans sa communauté d'accueil, aux dires de Monseigneur, elle se caractérisait par son sourire, sa disponibilité, son ouverture, sa gentillesse, bref elle rayonnait à l'image du partenariat entre les deux diocèses. Se référant aux textes du jour lus également en allemand, le célébrant a invoqué la Miséricorde divine pour Léna qui, par son engagement, a essayé d'accomplir les oeuvres de miséricorde. Outre la tristesse, la douleur pour tous ceux qui l'ont connue, le sentiment le mieux partagé c'est le regret, sinon le sentiment de honte pour nos routes assassines! Et dire qu'elle voulait faire visiter le Sénégal à ses parents venus d'Allemagne pour elle! A eux aussi, blessés lors du même accident, la famille diocésaine souhaite un prompt rétablissement.
A la question pourquoi la mort, l'Ambassadeur ne trouve pas de réponse et invite à s'en remettre à Dieu; comme lui, il pense que la défunte, par son dévouement, a été une excellente ambassadrice de son pays au Sénégal et particulièrement à Thiès.
Ruhe in Frieden, Lena Keller! ( Repose en paix)

ADRESSE DE L'AMBASSADEUR D'ALLEMAGNE

Wir haben uns heute hier versammelt, um in der Kathedrale von Thiès von Frau Lena Keller Abschied zu nehmen. Frau Keller hat im Krankenhaus St. Jean als Freiwillige des sogenannten „Weltwärts“-Programms gearbeitet. Damit war sie auch als Botschafterin Deutschlands unterwegs: in der Familie, in der sie gewohnt hat, im Krankenhaus, wo sie als Krankenschwester gearbeitet hat, in dem Stadtteil, in dem sie gelebt hat und in der Diözese Thiès.
Ich habe Lena Keller erst vor einigen Wochen kennengelernt, und zwar in Bambay, als dort die fünfzigjährige Freundschaft zwischen Diözesen Bamberg und Thiès gefeiert wurden. Danach habe ich sie wieder getroffen, als der Parlamentarische Staatssekretär Silberhorn das Krankenhaus St. Jean im Januar besucht hat. Ich hatte sofort den Eindruck gewonnen, dass Lena Keller durch ihr sympathisches und offenes Wesen ihre Sache als Botschafterin für Deutschland sehr gut macht. Und dass dieser Eindruck richtig war, dass so viele Menschen aus Thiès zu dieser Trauerfeier gekommen sind, dass Sie, Herr Bischof André Gueye, diese Messe zelebrieren und dass so viele Priester aus der Diözese ko-zelebrieren. Dafür bin ich Ihnen sehr dankbar.
Lena Keller hat in der kurzen Zeit, in der sie in Senegal lebte, das Land und die Senegalesen liebgewonnen. Das ist der Grund, warum sie ihre Familie eingeladen hat. Sie wollte ihrer Familie den Senegal zeigen. Nun stehen wir hier fassungslos und ratlos vor dieser Tragödie, und mancher unter uns wird sich die Frage „Warum“? stellen. Eine Erklärung, für das was geschehen ist, werden wir dadurch nicht erhalten. Aber uns als Christen bleibt die Hoffnung, dass der jetzige Schmerz, den die Familie von Lena Keller empfindet, nicht das letzte Wort ist, sondern dass Gott am Ende der Zeiten alle Wunden heilen und alle Tränen trocknen wird.
Wir, die wir Lena Keller gekannt haben, sind aufgerufen, die gute Erinnerung an sie zu bewahren. Das ist das mindeste, was wir jetzt noch für sie tun können. 
Ich möchte Ihnen, Herr Bischof, abschließend dafür danken, dass ein Teil der heutigen Liturgie auf Deutsch gehalten wurde, ich möchte auch dem Chor danken, dass er ein Lied auf Deutsch gesungen hat. Das ist ein berührendes Zeichen der Verbundenheit, und es ehrt die verstorbene Lena Keller. 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Nous sommes réunis ici dans la cathédrale Sainte Anne  de Thiès pour rendre hommage et dire au revoir à Lena Keller. Lena Keller a travaillé comme volontaire pour le programme "Weltwärts" à l'Hôpital St-Jean. Donc, elle était aussi ambassadrice de l'Allemagne:
  • dans la famille où elle vivait,
  • à l'hôpital où elle travaillait comme infirmière,
  • dans le quartier où elle vivait
  •  et dans le diocèse de Thiès.
J'ai rencontré Lena Keller, il y a seulement quelques semaines, à Bambay, quand on y célébrait les cinquantes ans d'amitié entre les diocèses de Bamberg et Thiès. Je l'ai ensuite rencontrée de nouveau lorsque le secrétaire d'État parlementaire Silberhorn s'est rendu à l'hôpital Saint-Jean de Dieu, en janvier 2018. J'ai aussitôt eu l'impression que Lena Keller, à cause de sa nature sympathique et ouverte, était une très bonne ambassadrice pour l'Allemagne. Et la preuve que cette impression était juste, c’est
  • que beaucoup de fidèles laïcs de Thiès sont venus à cette célebration liturgique, commémorative,
  • que vous, Mgr André Gueye, célébrez cette messe
  •  et que tant de prêtres du diocèse sont présents.
Je vous en suis très reconnaissant.
Dans le peu de temps qu'elle a passé au Sénégal, Lena Keller a apprécié le pays et les Sénégalais. C'est pourquoi elle a invité sa famille. Elle voulait montrer à sa famille le Sénégal. Et maintenant nous nous sentons impuissants et stupéfaits face à cette tragédie. Et certains d'entre nous se poseront sûrement la question "pourquoi”? Nous ne recevrons pas d’explication. Mais en tant que chrétiens, nous espérons toujours que la douleur actuelle ressentie par la famille de Lena Keller ne sera pas le dernier mot, mais qu' à la fin des temps, Dieu guérira toutes les blessures et séchera toutes les larmes.
Nous, qui l’avons connue, sommes appelés à garder un bon souvenir d'elle. C'est le moins qu'on puisse faire pour elle. 
Je voudrais conclure en vous remerciant, Monseigneur, pour le fait qu'une partie de la liturgie d'aujourd'hui s'est déroulée en allemand, et je voudrais également remercier la chorale pour avoir chanté une chanson en allemand. C'est un signe émouvant de solidarité, et il honore feu Lena Keller. 

L’Ambassadeur d’Allemagne à Dakar, Sénégal

Stephan Röken
 
Publié par Chargecomeveth, | Lu 384 fois


Recevez nos infos

Publications

L M M J V S D
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30

Derniers tweets
DioceseThies : Forum du Mouvement Salésiens des jeunes: La paroisse Marie Auxiliatrice de Thiès accueille 90 jeunes Thème du forum… https://t.co/TRjQYn6fUy
Mardi 18 Septembre - 19:40
DioceseThies : Bambey: Célébration de la fête patronale « Il est évident que nous, hommes et femmes, rencontrons aussi des croix,… https://t.co/Vvqv28HJ4d
Mardi 18 Septembre - 19:10
DioceseThies : Culture du travail pour l'auto prise en charge: Monseigneur Gueye installe les premiers réflexes Le prêtre en forma… https://t.co/Th8bvjVlRk
Lundi 17 Septembre - 14:44
DioceseThies : Grands séminaristes de Thiès: 29 jeunes gens sur les pas du Christ Réunis à Pout Diack du 29 août au 2 septembre po… https://t.co/yqFkJ7dAf9
Mardi 11 Septembre - 14:21


Nous suivre sur...