Ban_beforeheader_jub50

Senegalsonntag : Journée des Amis du Sénégal

Waischenfeld, le 18 Août 2019.

La bonne tradition de célébrer chaque année la Journée des Amis du Sénégal a encore été respectée le dimanche passé, 18 Août 2019, dans la Paroisse Saint Jean-Baptiste de Waischenfeld, de 10h30 à 18h00.

Comme d’habitude, c’est au troisième dimanche du mois d’août, qu’a eu lieu la 20e édition de l’organisation de cette Journée. Son but, pour le rappeler, est de permettre à ceux qui vivent en Allemagne et qui sont en relation avec le diocèse de Thiès ou avec d’autres diocèses ou paroisses du Sénégal de se rencontrer, de célébrer la messe ensemble, d’échanger des nouvelles et d’évoquer les souvenirs eus à l’occasion de visites ou de correspondances.

La messe a été présidée par l’Abbé Patrice Mor Faye, en coopération missionnaire dans le cadre du partenariat, avec la concélébration du curé, le Père Rajesh Lugun, religieux indien. On a noté la présence d’Alois Berner, initiateur de la journée, d’anciennes volontaires allemands au Sénégal, de Jimmy, président diocésain du Mouvement des Ruraux catholiques de la Bavière (KLB) et d’autres de ses membres, hommes et femmes, venu des diocèses de Bamberg et d’Eïchstatt.

Après la messe, plusieurs ont pris le temps de se retrouver dans la cour verdoyante du Restaurant Mai Hof pour continuer à être ensemble et à échanger, dans la joie.

L’Abbé Thoma Ewald, aumônier de la KLB diocésaine de Bamberg et les Abbés Raymond Ndione, Pierre Aye Ndione et Epiphane Mbengue sont venus après leurs deux à trois messes dans les paroisses où ils assurent un remplacement d’un mois.

Dans les échanges, pour ce qui le Sénégal, il a été souvent question des parrainages scolaires, des Mutuelles de santé, de la sécheresse, du manque d’emplois, de l’émigration, du dialogue islamo-chrétien et du dynamisme envié de l’église locale.

Pour ce qui concerne l’Allemagne, il a été certes question de sa richesse matérielle mais surtout de l’interrogation grandissante face à la baisse très inquiétante de la pratique religieuse et du nombre de prêtres. Furent aussi évoqués les thèmes actuels de la montée du nationalisme et du protectionnisme en Europe. Tout à l’opposé et de façon prophétique, le partenariat promeut la rencontre, la connaissance et la reconnaissance entre les personnes, en construisant ensemble, non des murs, mais un pont solide soutenu par un indéniable partage spirituel et matériel.

Belle contribution à la mondialisation de la fraternité entre les hommes et les femmes des différents pays.

Abbé Patrice Mor Faye

Paroisse Saint Barthélémy

Ban_beforeheader_jub50
vous pourriez aussi aimer

Vous pouvez réagir à cet article

Votre adresse email ne sera pas publiée.