Ban_beforeheader_jub50

Au pied de Notre-Dame de Mont Roland

En ce premier dimanche de Carême, Monseigneur Martin Boucar Tine, nouvel évêque de Kaolack, a été l’hôte de marque de la 29ème édition du pèlerinage marial diocésain et a rendu un vibrant hommage aux pionniers du diocèse de Thiès

A la suite de Mgr Paul Abel Mamba de Ziguinchor, c’est autour de Mgr Martin Boucar Tine de ressentir « honneur et joie immense » à honorer cette invitation diocésaine, plus particulièrement de son frère Mgr André Gueye, Evêque de Thiès. Cette année, ce pèlerinage se déroule non seulement en temps de carême, mais aussi dans le contexte jubilaire des 50 ans du diocèse de Thiès.

Mgr Martin Tine trouve d’ailleurs de belles similitudes entre pèlerinage et carême : deux démarches de foi, deux mises en route vers Dieu à travers Marie. Depuis le mercredi des cendres, dira-t-il, nous sommes en mouvement vers Pâques dans une démarche  physique certes (privations, abstinences et mortifications…), mais surtout spirituelle, par la prière, la dévotion et les œuvres de miséricorde. Pèlerinage et carême traduisent la même mission essentielle de marche vers Dieu, ils doivent se poursuivre même au-delà. Revenant sur le jubilé diocésain, l’évêque de Kaolack saisit l’occasion pour rendre hommage aux missionnaires, aux prédécesseurs de Mgr Gueye, aux prêtres, aux catéchistes, à nos parents…Tous peuvent proclamer, avec Marie, une année de grâces dans le Seigneur. Comme Marie, après son « fiat voluntas tua », sa visite à Elisabeth, la présentation de Jésus au temple, les noces de Cana et le « stabat Mater » au pied de la croix…il nous faut désormais nous engager corps et âme envers Dieu et envers son prochain. Se référant à la tentation de Jésus par Satan, Mgr trouve que le temps de carême est surtout un temps d’épreuve de la foi, laquelle épreuve ne pouvant être surmontée que par la Parole, écoutée, accueillie pour être vécue. Temps de grâces également qui nous transforme en «  passoire d’amour » pour les autres.

Après les remerciements du Curé, Abbé Gabriel Cisse, Recteur du Sanctuaire marial, à tous les acteurs de ce pèlerinage, il est revenu à Mgr André Gueye de féliciter les uns et les autres, d’inviter l’assemblée à prier pour le Célébrant afin que Notre Dame de Mont Roland l’assiste dans sa nouvelle charge épiscopale à Kaolack. En sus de la délégation de jeunes allemands et des Autorités, il a noté la présence renouvelée de la communauté musulmane qui pourrait partager avec les chrétiens, dans une certaine mesure, la même dévotion mariale. Après cette élection présidentielle, Mgr Gueye invite à supprimer désormais les cloisons politiques et œuvrer ensemble pour un Sénégal de paix, condition sine qua non de tout développement.

Après la quête spéciale en faveur des zones rurales du diocèse, la foule des pèlerins s’est ébranlée, avec Marie, vers l’église Notre Dame de l’Assomption de Mont Roland  où place sera faite à l’Adoration du Saint Sacrement et à la récitation du chapelet.

Palodial59@gmail.com

Ban_beforeheader_jub50
vous pourriez aussi aimer

Vous pouvez réagir à cet article

Votre adresse email ne sera pas publiée.