Ban_beforeheader_jub50

Messe d’ation de grâce de Mgr Martin Boucar Tine

Après son ordination épiscopale à la tête du diocèse de Kaolack, c’est ce dimanche de la Sainte Famille que Monseigneur Martin Boucar Tine a choisi pour venir rendre grâces à Dieu en communion avec ses parents et de nombreux fidèles du diocèse de Thiès.

Koudiadiène est un village sérère none situé à 10 km de Thiès, sur la route de Tivaouane ; c’est de ce hameau de 2000 habitants qu’est issu l’évêque sacramentin que les kaolackois attendaient depuis deux ans. Ce dimanche où est célébrée la Sainte Famille marque les retrouvailles fraternelles et spirituelles avec sa famille biologique, avec la famille diocésaine de Thiès qui s’est mobilisée autour de Mgr André Guéye pour la réussite de cet événement.

Dans ce contexte moderne où la famille, cellule de base de la société, est mise en mal, Monseigneur Tine a jugé nécessaire de revenir sur la vocation de la famille dans ses dimensions humaines et spirituelles. En nous invitant à nous mettre à l’école de la Sainte Famille, il en propose les qualités suivantes :
– lieu d’apprentissage de l’amour, de la vérité, de la connaissance mutuelle ; plutôt que de fuir leurs responsabilités devant les enfants, les parents doivent travailler à leur donner le bon exemple.

– formidable école pour la pureté et la profondeur de leur amour
– lieu d’apprentissage de la miséricorde, de pardon, de la solidarité
– communauté de vie et d’amour, à l’image de l’Eglise-Famille de Dieu
– importance de la prière en famille et pour la famille ; une famille qui prie est une famille unie, sinon elle s’écroulera tôt ou tard. Attention donc à l’égarement, à l’éclatement spirituel de nos familles.

La paroisse Saint Pierre Julien-Eymard de Koudiadiène, par la voix du Curé et du Président du Conseil pastoral, se sent comblée de bénédictions et a tenu à extérioriser sa profonde gratitude
– à Dieu, pour avoir choisi un de ses fils comme évêque de Kaolack
– à Mgr André Guèye pour avoir donné à cet événement un cachet diocésain
– pour la forte mobilisation, l’engagement des uns et des autres
– pour la participation exemplaire des parents musulmans, une preuve de plus que le dialogue islamo-chrétien est réellement vécu.

Ces mêmes remerciements seront réitérés par Mgr Guèye qui voit en cet événement l’occasion de renforcer notre volonté d’être ensemble l’Eglise-Famille de Dieu ; des diocésains présents, il attend soutien, engagement à prier pour l’évêque de Kaolack, diocèse avec lequel nous tissons désormais un lien spirituel et fraternel.

C’est d’ailleurs la profondeur, la pureté de ce lien qui fera que Mgr Tine a versé des larmes dans son allocution finale ; beaucoup d’émotion devant cette mobilisation exceptionnelle autour de sa modeste personne ! MERCI à TOUS !

En cette nouvelle année 2019, à la veille d’une échéance électorale, Mgr Tine souhaite la PAIX , la cohésion sociale et rappelle aux acteurs politiques le thème du Message du Pape François pour la Journée mondiale de la paix : « La bonne politique est au service de la paix ».

Palodial59@gmail.com

Ban_beforeheader_jub50
vous pourriez aussi aimer
1 commentaire
  1. Guy Eymard FAYE dit

    Bonsoir. C’était une journée riche en grâces, en enseignements et en émotion. Gloire à DIEU et Grand BRAVO à tous: Pasteurs et fidèles laïcs.

Vous pouvez réagir à cet article

Votre adresse email ne sera pas publiée.