Les femmes catholiques rendent hommage à Marthe Koyalta

Marthe Koyalta a été rappelée à Dieu le vendredi 11 Janvier 2019 à l’hôpital Saint Jean de Dieu. Huit jours après, le Vendredi 18 Janvier, la messe de requiem a été célébrée à la cathédrale Sainte Anne de Thiès en présence de nombreuses femmes catholiques venues des sept Diocèse du Sénégal prier pour elle et lui rendre hommage.

Les femmes membres des Unions Féminines des Associations Catholiques du Diocèse de Thiès (U.F.A.C.D.T) et celles de la Coordination des Unions Diocésaines des Associations Féminines Catholiques du Sénégal (CUDAFCS) ont rendu hommage à Mme Marthe Mbengue Koyalta pour son engagement au service de l’Eglise et du développement de la femme. Toutes les Unions s’accordent pour dire que Marthe était une femme rompue à sa mission d’apôtre du Christ au milieu de ses sœurs.

Marthe a occupé le poste de secrétaire administratif au sein de la CUDAFCS. A ce titre, elle faisait partie des trois signataires du récépissé de la Coordination. Durant des années, elle faisait partie du bureau national. Marthe était aussi membre de la Fédération des Associations de Femmes Sénégalaises (FAFS) ; ce qui lui a permis de décrocher des parcelles pour les femmes catholiques.

Le 2 mars 2015, elle a été élue Présidente de l’Union diocésaine des femmes catholiques de Thiès. Avec les autres membres du bureau, Marthe a œuvré à la redynamisation de l’Union de Thiès. Avec ses collaboratrices, elle a abattu un travail de titan pour encourager les femmes dans leurs activités au sein des Associations de base. Elle s’est mise au service des femmes aussi bien au niveau diocésain qu’au niveau national, conduisant les délégations à toutes les activités auxquelles elle prenait une part active. Elle était une femme pragmatique.

Partout où elle passait, Marthe témoignait de la douceur, de la tendresse maternelle, d’écoute et d’attention. Elle laisse aux femmes catholiques le souvenir d’une dame au grand cœur, une combattante des premières heures, une femme dévouée, infatigable, rompue à sa mission d’apôtre du Christ au milieu de ses sœurs.

Les Femmes catholiques de l’Union de Thiès et de toutes les Unions du Sénégal présentent leurs sincères condoléances à tous ceux et celles qui pleurent Marthe. Avec espérance, elles la confient à la Vierge Marie et à Sainte Marthe en souhaitant que la terre de Pallo où elle est inhumée lui soit légère.

 

Ban_beforeheader_jub50
vous pourriez aussi aimer
4 commentaires
  1. Léopold Sambou dit

    Paix a son âme et merci pour le travail abattu pour le Christ. Qu’il t’accorde a présent la récompense promise à la bonne et fidèle servante. Mes condoléances a sa famille et a toutes les associations des femmes catholiques.

    1. Diocèse dit

      Merci frère

  2. flo dit

    Une bonne maman chrétienne, qui passé tout son temps à encourager les jeunes!

    1. Kine Mangane dit

      Oui! Je ne fais que confirmer sur tout ce qui a été dit sur Marthe Koyalta. J’ajouterai que Marthe avait la joie de vivre et de la faire vivre. Que le dieu puissant ait pitié de son âme et que la terre de Pallo lui soit légère. Amen!

Vous pouvez réagir à cet article