Menu

Solennité de Pâques à la Cathédrale Ste Anne de Thiès

En présidant la veillée pascale, l'Evêque de Thiès engage les fidèles à vivre intensément l'amour et la joie de la Résurrection en famille.


Ma lumière et mon salut, Alléluia!
Ma lumière et mon salut, Alléluia!

Lumen Christi !
C’est par cette acclamation de l’Evêque André Gueye que les fidèles chrétiens, rendant grâces à Dieu «  Deo gratias », sont entrés dans la cathédrale bougie en main, allumée du grand cierge pascal après le rituel du feu devant l’église.
L'Eglise universelle célèbre aujourd'hui la Résurrection de Notre Seigneur au troisième jour de sa mort, c’est un mystère qui éclaire le monde car il faut transcender sa dimension historique et ainsi trouver un sens véritable à la Création comme rappelé dans le livre de la Genèse. La Pâques c’est aussi Dieu qui sauve son peuple des mains de Pharaon, c’est le « passage » de l’esclavage à la liberté (Exode), c’est la nouvelle alliance avec lui  (Ezéchiel). Quant au Christ, il nous ouvre la porte du Ciel et comme le dit St Paul, avec lui nous mourons, avec lui nous ressuscitons ! Le tombeau est vide ! Il le sera à jamais !
Le triple Alléluia entonné par Monseigneur et repris en chœur est alors expression d’allégresse, la joie d’être sauvés par celui qui s‘est livré par amour pour nous les hommes. Selon l’évêque, la merveille de Pâques est une occasion de renouveler notre foi en la Rédemption. La portée actuelle et agissante de Pâques, c’est un sens nouveau à l’histoire des hommes qui ont désormais accès à la certitude que la vie transcende la mort. La mort ne peut être la fin de tout. Quels sens donner à Pâques aujourd’hui ?
  • Fidélité au Christ, la foi au-dessus de toutes les préoccupations humaines
  • Espérance, qui vient à bout de toutes les épreuves, du  terrorisme, de la violence aveugle par exemple contre les églises coptes en Egypte.
  • Joie, fruit de l’espérance, une force contre le mal
  • Engagement : lutter contre toutes les figures du mal, corruption, haine, injustice...
 Construire la paix, réconforter prisonnier, orphelin, malade ...
Dans les familles, vivre la Pâques c’est ressusciter l’amour en famille, c’est se donner entièrement pour la joie du conjoint et des enfants, chanter l’Alléluia en famille !
Après les différents scrutins tout au long du carême, l‘étape finale des catéchumènes se réalise par le rituel du baptême ; par l’eau, le St Chrême, la bougie (flamme de la foi) et le linge blanc, ils prennent désormais part à la gloire de la Résurrection ; en attendant l’Ascension pour les nouveaux baptisés, une «  privilégiée » a reçu de Monseigneur le sacrement de la confirmation avant de sceller son mariage sous les applaudissements très nourris des fidèles. Que le Seigneur Ressuscité, par ce rite de l’aspersion, les préserve de toute souillure et comme le cierge pascal que la flamme de leur foi ne s’éteigne point.
Dans son message final, l’Evêque a tenu à remercier officiellement les autorités pour leur implication dans la préparation de cette fête et pour coller à l’actualité, il a exprimé sa compassion et celle de l’Eglise  pour les drames survenus en Egypte, à Médina Gounass et a invoqué la Miséricorde divine sur les victimes. Mention spéciale aux services d’ordre, à la chorale, à toute l’équipe liturgique
 « Ils sont finis les jours de la Passion, suivez maintenant les pas du Christ ressuscité ! »
Alléluia ! Alléluia ! Alléluia ! Bonne fête à tous !
Palodial59@gmail.com
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 [[G1]]url:#_msoanchor_1

Nouveau baptisé recevant sa première communion
Nouveau baptisé recevant sa première communion
Publié par Chargecomeveth, | Lu 118 fois


Recevez nos infos

Publications

L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31