« Écoute, ô mon Dieu, le cri de ma plainte; face à l’ennemi redoutable, protège ma vie » Psaume 64, 1

C’est par cette complainte bien évocatrice, mais pleine de foi et de confiance, que débute la Déclaration des Évêque du Symposium des Conférences Épiscopales d’Afrique et de Madagascar (SCEAM) sur la pandémie du Covid-19 et ses conséquences désastreuses en Afrique et dans le monde.

Publié le 31 mai dernier par son Président, Philippe Cardinal OUÉDRAOGO, le Communiqué a tenu à exprimer, avant tout, la solidarité des Pasteurs de l’Église africaine et malgache envers « les peuples du Continent africain et avec tous les malades infectés, où qu’ils soient « .

 

Après avoir fait un large tour d’horizon sur la « situation actuelle » vécue dans le monde et plus particulièrement en Afrique, depuis l’apparition de la pandémie du Covid-19 et de ses terribles incidences multisectorielles, le Évêques invitent les fidèles croyants à un regain de « foi et de confiance en Dieu qui est toujours à nos côtés ».

Aussi formulent-ils un « appel urgent pour des actions concrètes », notamment par l’annulation massive des dettes des pays africain, ainsi que l’octroi d’aides substantielles à tous ces États durement ébranlés par cet « ennemis invisible qui fait des ravages partout ».

Par ailleurs, avec la même vigueur, ils saluent tous les efforts qui ont été déployés, depuis l’apparition de cette calamité, par les Gouvernements, les Professionnels de la santé et aussi par les « religieuses qui ont fait preuve d’un dévouement extraordinaire pour apaiser la souffrance des malades ».

Enfin, sur une dernière note d’espérance et d’optimisme, les Évêques du SCEAM invitent les Africains à « réactiver la valeur de solidarité qui a façonné nos sociétés pour mieux affronter les impacts de la pandémie et pour pouvoir  redresser nos économies exsangues ».

Tous les détails de cette Déclarations ci-dessous.

Ban_beforeheader_jub50
vous pourriez aussi aimer

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.