La vie dans le diocèse-partenaire de Bamberg à l’heure du COVID-19…

Face à la menace grandissante de la pandémie du Coronavirus, COVID-19 et à sa propagation, l’État Libre de la Bavière a décrété, depuis le 16 mars dernier, l’état de catastrophe jusqu’au 19 avril. Une mesure d’urgence qui concerne aussi l’ensemble du territoire bavarois où se trouve l’Archidiocèse de Bamberg, diocèse-partenaire de celui de Thiès et avec lequel il entretient, depuis plusieurs années, une riche histoire d’amitié et d’échanges.

Par ailleurs, devant l’évolution de la situation, un confinement général des populations a été décrété le 20 mars dernier. Qu’est-ce que cela veut dire concrètement ?

« Nous allons réduire à presque rien l’ensemble de la vie publique », a précisé le Chef du gouvernement bavarois, Markus Söder.

Les habitants ne pourront donc sortir de leur domicile que pour des motifs limités, notamment aller travailler, acheter à manger ou se rendre à la pharmacie ou chez le médecin. Les crèches, écoles, collèges, lycées et universités, mais aussi les restaurants sont fermés. Aller se promener  sera toujours possible, mais strictement seul ou en famille. Les visites de proches dans les hôpitaux seront interdites, sauf pour certaines exceptions, comme dans le cas de soins palliatifs.

Cet état de catastrophe a bien sûr aussi des impacts sur la vie de l’Église dans l’Archidiocèse de Bamberg.

En effet, conformément aux dispositions prises, le musée diocésain à Bamberg et tous les centres de formation pour les jeunes et adultes restent fermés. Jusqu’au 19 avril, toutes les célébrations de messes en public, y compris les fêtes de la Semaine Sainte et de Pâques, les premières communions, les confirmations et les pèlerinages sont suspendus. Les enterrements ont lieu, mais seulement en petit groupe, en respectant les dispositions édictées par l’État.

Néanmoins, les églises restent ouvertes chaque jour pour la prière personnelle.

En outre, tous les jours, à 7h00 GMT,  une messe est célébrée dans la chapelle de la Cathédrale, Nagelkapelle, avec Mgr Dr. Ludwig SCHICK, archevêque de Bamberg, ou un membre du Chapitre de la Cathédrale. Cette messe est diffusée en direct via l’internet : https://www.facebook.com/bambergerdom (un compte Facebook n’est pas nécessaire).

Monseigneur Schick, l’Évêque de Bamberg, regrette beaucoup ces mesures, mais comprend leur nécessité pour la protection de la vie et des populations.

Aussi, a-t-il demandé à tous les fidèles de favoriser « la prière à la maison et en famille » ; car, selon lui, « la prière aide à garder la confiance et l’espérance dans cette crise et augmente l’amour du prochain dont nous avons beaucoup besoin les uns les autres ».

Kathrin HEIL

Coopérante chargée du suivi du partenariat

Ban_beforeheader_jub50
vous pourriez aussi aimer

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.