Les Prêtres de Thiès ont tenu leur deuxième Assemblée générale…

La paroisse de Pout Diack/Ngolar  a été le point de rendez-vous de tous les prêtres du Diocèse de Thiès.

En effet, l’UCS/Thiès (Union du Clergé Sénégalais), qui est une association diocésaine qui regroupe tous les prêtres, en activité ou en retraite, s’est réunie aujourd’hui, 27 février, dans cette belle partie du Doyenné Diobass pour y tenir sa seconde assemblée générale.

Une rencontre qui s’inscrit dans le déroulement ordinaire de ses diverses activités annuelles 2019-2020.

Après la prière qui a ouvert la rencontre et qui a été dirigée par l’Abbé Laurent Isidore FAYE, l’assemblée s’est penchée sur les différents points qui étaient mis à l’ordre du jour.

Ainsi, après avoir remercié les confrères qui s’étaient déplacés massivement, malgré les célébrations nombreuses en ce début du Carême, le Président de l’association cléricale, Abbé Éric Boye NDIOLÈNE, par ailleurs Curé de la Paroisse Saint-François-Xavier de Pout, a souhaité la bienvenue à tous et de façon plus particulière aux prêtres qui rejoignent la Fraternité sacerdotale, après l’ordination presbytérale qu’ils viennent de recevoir (Les Abbés Charles Diana, Victor TINE, Henri SY, Rémi Diégane NDIAYE et Raphaël FAYE), ou qui rentre de mission (Abbé Armand Ngamby NDIAYE), leur rappelant, avec force, que la Fraternité sacerdotale à laquelle ils font désormais partie, est « la capacité de se priver pour le confrère ! »

Il a tenu également à rendre un vibrant hommage à l’ancien bureau pour le travail et l’engagement indéfectible dont ont fait montre ses membres tout au long leur mandat, matérialisant ainsi la place et le rôle primordial de l’UCS pour les prêtres de Thiès eux-mêmes et pour leur mission dans les paroisses et les différentes Structures où ils exercent leur ministère.

Cette allocution inaugurale va être prolongée, tour à tour, par la présentation du budget prévisionnel faite par le Trésorier, Abbé Léopold Dial FAYE, et celle des activités annuelles de l’association, déroulée, quant à elle, par le Secrétaire, Abbé Simon Pierre THIOR.

Ce dernier est aussi revenu sur les résultats et les décisions du Conseil national de l’Union du Clergé sénégalais, qui est un organe de réflexion et d’échange qui réunit, chaque année à son Siège à Kaolack, tous les bureaux diocésains et national. Cette importante rencontre, tenue les 13 et 14 décembre dernier, a eu la lourde tâche de recenser les différents plans d’action des Unions diocésaines et de définir le lieu ainsi que les dates et le thème de la prochaine Assemblée générale nationale de l’UCS. Celle-ci se tiendra du 14 au 18 septembre 2020 à Kolda.

Un autre temps-fort qui a rythmé les travaux de cette deuxième assemblée générale du Clergé de Thiès est sans nul doute les élections primaires qui ont désigné les candidats de l’UCS/THIES pour les élections des membres du bureau national qui se feront lors de la 44ème Assemblée générale.

À l’issue de ce temps de vote, l’assemblée a accueilli dans la joie et la reconnaissance, de façon solennelle et symbolique, les nouveaux confrères, ordonnés en décembre dernier. Ils ont reçu des mains d’un des « Doyens » du clergé thiessois, Abbé Raphaël WADE, une copie des Statuts de l’Union, marquant ainsi leur entrée définitive dans cette belle et grande fraternité des prêtres de Thiès.

Une fraternité qui va se poursuivre avec le repas et les retrouvailles entre confrères et l’Évêque, Monseigneur André GUÈYE – qui a tenu a partager un petit moment avec eux, tous unis par le souci et le désir profond de marcher à la suite du Christ Bon-Pasteur, mais aussi par la volonté de faire du Diocèse de Thiès, une véritable Église-famille-de-Dieu.

« La fraternité est la capacité de se priver pour le confrère ! »

Ban_beforeheader_jub50
vous pourriez aussi aimer

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.