Message de Noël de Monseigneur André GUÈYE

À l’occasion des fêtes de Noël et du Nouvel An, Monseigneur André GUÈYE, Évêque de Thiès, a tenu à adresser un message à l’ensemble des diocésains de Thiès et à toutes les personnes de bonne volonté.

Le Pasteur a également répondu aux sollicitations des journalistes venus nombreux recueillir son message.

Les questions ont tourné autour de l‘immigration irrégulière, de la crise des valeurs, de la recrudescence de la violence dans notre pays, sans oublier le problème épineux de la hausse du prix de l’électricité.

À toutes ces interrogations de l’heure, Son Excellence, Monseigneur GUÈYE, a apporté une parole d’Église forte et éclairante, insistant particulièrement sur le dialogue si cher à notre pays, la paix et la concorde.

 

Message de Noël et du Nouvel An 2020 de Mgr André GUÈYE

Chers fidèles catholiques, chers auditeurs,

Je continue de rendre grâce à Dieu pour la célébration du jubilé d’or de notre diocèse de Thiès, 50 ans depuis sa fondation, 50 ans de communion, de foi et de service, à travers toutes les œuvres que nous avons créées pour soutenir la mission et la présence de notre Eglise.

Je voudrais d’abord exprimer ma profonde gratitude à tous les fidèles catholiques du diocèse de Thiès, pour leur grande mobilisation et pour leur participation à l’organisation du jubilé. Cette mobilisation montre le niveau de maturité et de communion de notre diocèse. Je n’oublie pas les autorités publiques et toutes les personnes de bonne volonté qui nous ont soutenus, de même que les organes de presse qui ont travaillé à nos côtés.

Chers Fidèles du Christ, que cette fête de Noël soit pour nous une occasion de renouvellement spirituel dans notre foi en notre Seigneur Jésus-Christ, Parole éternelle de Dieu, Verbe de Dieu, venu prendre notre humanité, Dieu-avec-nous: Emmanuel. Recueillons pour cela le message des Anges, aux bergers à Bethléem: « Aujourd’hui, il vous est né un sauveur : Jésus, le Christ, le Seigneur » !  Que les festivités dans tous leurs aspects, avec l’effervescence que l’on voit déjà, ne nous détournent pas de ce message essentiel. Il s’agit donc pour nous de célébrer ce mystère de la foi et de laisser notre Seigneur habiter notre cœur et notre vie.

Les anges qui ont chanté la gloire de Dieu, ont, en même temps, proclamé la paix sur la terre, parce que Dieu aime les hommes. Cette paix c’est le bonheur que Dieu réserve à toute l’humanité par la naissance de Jésus, le Prince de la Paix. Il nous incombe aujourd’hui de porter cette bonne nouvelle, c’est-à-dire de partager autour de nous cette paix de Dieu, fondement de toute paix et de toute fraternité, en nous mettant au service de la justice, de l’amour, de la vie, de la solidarité.

Après Noël, c’est une nouvelle année qui s’installe, avec les souhaits, les projets, les espoirs et les craintes qui l’accompagnent. C’est l’occasion pour moi de souhaiter à

tous une bonne et heureuse année 2020, à tous les auditeurs et lecteurs, avec les bénédictions que chacune et chacun espère du Tout-puissant et avant tout la paix et la santé.

En cette fête de Noël, je pense à toutes les familles et je prie pour elles, afin qu’elles vivent dans la cohésion et dans la joie de l’amour, malgré les difficultés rencontrées.

Je pense spécialement aux enfants qui trouvent beaucoup de joie en cette fête de Noël. Réservons-leur une place de choix dans les célébrations et dans les festivités ; rendons-les heureux et épanouis ; engageons-nous, encore une fois de plus, à les protéger et à leur garantir un avenir épanouissant.

Je pense aux malades et à tous ceux qui souffrent : que Noël leur apporte le soulagement et l’apaisement. Je pense aux prisonniers et à leurs familles; je prie pour eux.

Je pense à tous ceux qui luttent pour leur bonheur, spécialement aux jeunes et d’une façon particulière à tous ceux qui empruntent les routes difficiles et périlleuses de la migration. Je prie pour que leur espérance d’un avenir heureux puisse devenir réalité.

Je prie pour la paix dans le monde entier, plus particulièrement dans notre Afrique qui souffre de conflits et d’agressions de toutes sortes.

Je prie enfin pour notre pays et ses dirigeants à tous les niveaux. Que Dieu continue de nous combler de ses bienfaits. Que notre pays se développe dans la paix, la justice, le dialogue, la concertation et la solidarité.

Bonne fête de Noël et Heureuse année 2020 à tous !

+Mgr André GUEYE ÉVÊQUE DE THIÈS

Ban_beforeheader_jub50
vous pourriez aussi aimer

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.