Caritas Thiès et ses partenaires italiens s’engagent dans le solaire…

Ils viennent de passer près de trois semaines à parcourir le diocèse de Thiès et ses environs : Ottorino SACCON, inventeur des cuisines solaires et représentant l’association AVI et Galdino CAGNIN, pour le compte de l’association KARIBU (« Bienvenue » en langue Swahili). Deux associations italiennes à but non lucratif qui oeuvrent depuis plusieurs années en Afrique.

Leurs objectifs demeurent principalement, d’abord, d’aider les populations à prendre conscience de l’importance de l’énergie solaire à leur disposition et de son utilisation qui permet de participer à préserver l’équilibre de la planète et à lutter contre la désertification ; et dans un second temps, mettre en place des moyens et des technologies qui pourront aider à déployer des initiatives personnelles et contribuer à améliorer l’environnement économique des ménages et des populations locales.

Pour ce faire, les deux associations, en partenariat étroit avec Caritas Thiès, ont sillonné beaucoup de localités du diocèse (Diourbel, Bambey, Sessène…) pour former près d’un millier de femmes en mettant à leur disposition des cuisines solaires d’une valeur de 60 000 euros (soit plus de 39 millions de FCFA) avec un guide pratique et simplifié de leur utilisation.

Une initiative qui vise donc à faire comprendre l’importance de l’utilisation de cette source d’énergie renouvelable, le soleil, et qui a suscité beaucoup d’enthousiasme du côté des heureux bénéficiaires.

Par ailleurs, en collaboration avec l’école professionnelle de Don Bosco, dans le quartier de Médina FALL, dans la cité du Cayor, les deux associations ont aussi mis en place un GIE qui a procédé à l’installation et à l’électrification solaire de plusieurs villages et à la production de glaçons, véritable plus-value pour les populations.

En outre, toujours dans cette dynamique, elles ont lancé un projet-pilote pour l’exploitation d’une ferme moderne à Koudiadiène, village situé sur l’axe Thiès-Tivaouane, et dont le but est de constituer, à long terme, un point de départ pour le développement d’autres installations similaires qui pourront contribuer à l’essor et au développement économique de ses habitants.

Ces différentes activités, déployées dans un réel élan de collaboration entre les différentes parties-prenantes, ont constitué une grande source de satisfaction pour les donateurs qui comptent poursuivre leurs engagements en se concentrant davantage dans l’exploitation et la production d’énergie solaire et voltaïque et ainsi, aider les populations à améliorer sensiblement leurs conditions de vie.

 

 

Ban_beforeheader_jub50
vous pourriez aussi aimer

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.