25 années de présence missionnaire et de service apostolique au coeur du Diobass…

C'est l'événement de grâce que célébrait, le dimanche 15 décembre, la Congrégation religieuse des soeurs de Notre-Dame de l'Immaculée Conception de Castres. Il s'est tenu en la paroisse Sacré-Coeur de Sanghé, où elles ont implanté une communauté, et en présence de l'Abbé Raymond Boucar NDIONE, Vicaire épiscopal chargé de la Pastorale et délégué par l'Évêque, de la Provinciale de la Congrégation, Soeur Marie Rose DIONE accompagnée de nombreuses consoeurs, de beaucoup de prêtres du terroir et venus d'ailleurs ainsi que d'une grande foule de fidèles venus communier à cette action de grâce.

Ils étaient des foules à se donner rendez-vous, le dimanche 15 décembre dernier, à la paroisse Sacré-Coeur de Sanghé.

Venus des différentes paroisses qui constituent le Doyenné du Diobass (Sanghé, Baback, Khombol et Pout-Diack/Ngolar), mais aussi des autres parties du diocèse et d’ailleurs, ils ont tenu à être là pour célébrer et magnifier la présence et l’action remarquables des religieuses de la Congrégation Notre-Dame de l’Immaculée Conception à Sanghé et dans le Diobass en général.

Un quart de siècle qui a vu défiler beaucoup de soeurs animées par un seul objectif : faire connaître le Christ, afin que son Salut s’étende dans tous les coeurs ! Une mission qui rejoint sans aucun doute l’appel et l’exhortation de leur Fondatrice, Sainte Émilie de Villeneuve : « Rappelez-vous sans cesse que vous n’êtes pas seulement dévouées et consacrées à Dieu, mais encore au prochain par amour pour Dieu » !

Aussi, entourées des fidèles chrétiens, mais aussi de nombreux frères et soeurs musulmans pour qui elles se donnent également, les religieuses ont voulu, avant tout, dire Merci au Seigneur ; lui rendre hommage à travers la célébration de la  Sainte Messe qui a été présidée par le Révérend Abbé Raymond Boucar NDIONE, représentant Monseigneur André GUÈYE.

En effet, pour la Supérieure provinciale, Soeur Marie Rose DIONE, ce Jubilé est véritablement « un temps de grâce, un don de Dieu »; une occasion de louer le Seigneur qui a fait d’elles ses « instruments pour l’annonce de l’Évangile du Salut ». Voilà pourquoi, selon Soeur Marie Thérèse DIOUF, supérieure actuelle de la communauté des soeurs à Sanghé, « femmes aimées de Dieu, disciples de Jésus Sauveur, compagnes de Marie Immaculée », elles sont disposées à « aller là où la voix du pauvre (les) appelle », à se livrer pour lui au dépens de leur santé, de leur repos, et même de leur vie, s’il le fallait.

Ainsi, pour la Provinciale, ce Jubilé, célébré dans la foi et la ferveur, demeure pour elle et ses consoeurs, non seulement « un acte de mémoire qui rend hommage » à leur consécration au service de Dieu et des hommes, mais aussi « une fête pour aujourd’hui, pour que nous puissions mettre le Christ au centre de nos vies et l’offrir à tous les hommes de bonne volonté. Il est enfin un nouvel élan, pour repartir du Christ, et nous enthousiasmer pour sa mission. »

Pour rappel, l’histoire révèle que c’est à un certain 14 mars 1994 que trois grandes missionnaires déposaient leur baluchon à Sanghé : deux sœurs sénégalaises, Clotilde Thérèse SENGHOR et Anna Louise SARR et leur consoeur espagnole, Natalia RAMOS.

Trois pionnières de la première heure qui, selon toujours Soeur Marie Rose, ont eu à leur actif « la foi transmise, la joie semée dans les familles et villages pour enraciner le Charisme de  leur fondatrice à Sanghé, mais aussi et surtout pour annoncer l’Évangile du Christ, de manière explicite et par les œuvres ». Une « bravoure », « un courage et des sacrifices sans retenu », et également un « zèle apostolique » qu’elles ont déployés dans les secteurs de l’éducation, de la transmission de la foi, de la promotion féminine, de la santé, pour redonner à l’homme toute sa dignité d’enfant de Dieu.

Aujourd’hui, le grain qui a poussé, il y a 25 ans, continue de donner du fruit, grâce à l’engagement sans cesse renouvelé des nombreuses soeurs qui se sont succédées et à l’actuelle communauté composée des Sœurs Marie Thérèse DIOUF, Maria Évangelina GARCIA, Maria Hortensia PÉROSENZ, Marie Charlotte FAYE et Marie Joseph BOUDA.

Jubilez tous les peuples, jubilez pour le Seigneur qui chaque jour renouvelle en nous le don de la vocation et la joie de l’aimer, de le suivre et de le servir !

     

Ban_beforeheader_jub50
vous pourriez aussi aimer

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.