Communiqué de presse des évêques

Les évêques de la Conférence épiscopale de Sénégal, Mauritanie, Cap Vert et Guinée-Bissau ont tenu cette année leur Assemblée Générale dans le diocèse de Thiès. La Providence a voulu que cela coïncide avec la semaine de clôture du jubilé du diocèse célébrée du 11 au 17 novembre 2019. Au terme de l'Assemblée, voici le Communiqué de presse des évêques portant sur des Dossiers, des Rencontres, des Appels et des Remerciements.

COMMUNIQUE DE PRESSE

Chaque année, les Évêques de la Conférence épiscopale de Sénégal, Mauritanie, Cap Vert et Guinée-Bissau tiennent leur Assemblée Générale dans un de leurs diocèses. Cette fois-ci, cette Assemblée, appelée Session Ordinaire, s’est tenue dans le diocèse de Thiès, à l’hôtel Kaan Massamba, dans la Paroisse de Jésus Bon Pasteur, du 11 au 17 novembre 2019.

Comme à l’accoutumée, les Évêques ont entamé leurs travaux par une récollection, animée par le Révérend Abbé Raphael WADE du diocèse de Thiès, autour du thème : « Mission et Ministère épiscopal ». Ce thème s’inspire de celui du Pape François, à l’occasion du Mois Missionnaire Extraordinaire, Octobre 2019 : « Baptisés et envoyés… », pour rappeler à tous les fidèles chrétiens – Évêques, Prêtres, Consacrés et Fidèles laïcs – leur devoir d’être au service de l’Évangile comme missionnaires.

En l’absence de Son Excellence Monseigneur José CÂMNATE NA BISSIGN, Évêque de Bissau et Président de la Conférence épiscopale, la cérémonie d’ouverture de la session est présidée par Son Excellence Monseigneur Paul Abel MAMBA, Évêque de Ziguinchor et 1er Vice Président, le Mercredi 13 novembre 2019. Monseigneur Michael W. BANACH, Nonce Apostolique à Dakar, y a participé, accompagné de son Secrétaire Abbé Maximilian GRECH, ainsi que de son Attaché diplomatique, le Révérend Abbé Paul Anthony SUMAN, nouvellement affecté au Sénégal (Août 2019). A cette même cérémonie, les Évêques ont eu la joie d’accueillir le Père Abbé du Monastère bénédictin du Cœur Immaculé de Marie de Keur Moussa, le Révérendissime Dom Olivier Marie SARR.

Dans son allocution, le Nonce Apostolique a transmis aux Évêques les salutations paternelles du Saint Père, le Pape François, l’assurance de sa proximité spirituelle, ainsi que son affection personnelle.

En outre, revenant sur quelques documents du Magistère, il a exhorté les Évêques à garder toujours allumé le flambeau du témoignage d’amour qu’ils incarnent, par fidélité au Christ et à leur mission de pasteurs. Ainsi, dans un élan renouvelé de conversion missionnaire, il leur a demandé, à la suite du Pape François, de toujours préserver ce qui fait d’eux des hommes de prière, des hommes de l’annonce, des hommes de communion.

Un échange fructueux s’en est suivi autour de points concernant la vie de l’Église.

Les Évêques ont exprimé à Son Excellence Monseigneur Martin Boucar TINE, nouvel Évêque de Kaolack, leur joie de l’accueillir parmi eux, après son Ordination épiscopale, le 24 novembre 2018. Ils lui renouvellent leurs vœux d’un ministère fécond et épanouissant, ainsi qu’une bonne intégration au sein de la famille de la Conférence épiscopale.

DOSSIERS

Au cours de leurs travaux, les Évêques ont rédigé leur traditionnelle exhortation pour le Carême. Ainsi, pour l’année 2020, leur message porte sur le thème : « Jeunes chrétiens, témoins de la foi ». Par ce thème qui s’inspire de l’exhortation apostolique post-synodale sur la Jeunesse, Christus vivit, du Pape François, les Évêques s’adressent en particulier aux jeunes chrétiens de leurs différents diocèses, comme des pères qui s’adressent à leurs enfants.

En effet, tout en appréciant l’enthousiasme et l’engagement qui caractérisent les jeunes de nos Églises, ils voudraient partager avec eux quelques soucis et défis qui feront d’eux de véritables témoins, animés d’une foi dynamique et missionnaire. Devant les multiples difficultés auxquelles ils sont confrontés, comme la migration, le chômage, la déperdition scolaire, les Évêques voudraient leur proposer des chemins à emprunter pour vivre en témoins, à l’école de Jésus. Ils les assurent de leur affection paternelle et de leur confiance.

Comme Pasteurs, les Évêques se sont intéressés aussi à la vie sociale, économique et politique de leurs différents pays.

Ils prient pour la paix et l’entente entre tous les acteurs, en vue du bien des populations, surtout les plus vulnérables. Ils en appellent au sens de la responsabilité de tous.

Les Évêques se réjouissent des progrès réalisés dans nos différents pays ; ils souhaitent qu’ils contribuent à améliorer la vie des citoyens. Ils renouvellent leurs appels à la vigilance de tous pour promouvoir et préserver le bien commun.

RENCONTRES

 Les Évêques ont eu la joie de participer au colloque organisé par le diocèse de Thiès sur le dialogue islamo-chrétien et aux différentes célébrations de clôture de son Jubilé d’or. A cette occasion, ils renouvellent leur amitié fraternelle à tous les Guides religieux musulmans. Ils félicitent la communauté musulmane qui vient de célébrer le Maouloud. Ils remercient le Diocèse de Thiès d’avoir eu une

telle initiative. Ils renouvellent leur engagement de continuer à promouvoir le dialogue entre les religions dans leurs différents diocèses.

  • Le Comité de pilotage de l’UCAO/UUZ.

Pour le suivi du projet d’implantation de l’Unité Universitaire à Ziguinchor (UUZ) de l’Université Catholique de l’Afrique de l’Ouest (UCAO), les Évêques ont rencontré le comité de pilotage de l’UCAO/UUZ pour s’enquérir de l’état du projet.

  • Madame la Représentante Résidente du Catholic Relief Services (CRS)

Dans le cadre du service que l’Église offre aux populations en zones défavorisées, les Évêques ont accueilli Madame la Représentante Résidente du Catholic Relief Services (CRS), Madame Ndèye Anta GUEYE JAMES. Il s’agit d’une visite de courtoisie et de prise de contact, à la suite de sa nouvelle affectation. Avec les Évêques, le CRS a réitéré son engagement de consolider le partenariat.

APPELS

  • Les Évêques ont échangé sur la question cruciale de la migration irrégulière. Ils appellent les jeunes à prendre conscience des dangers d’une telle migration et les invitent à s’investir pour développer leur propre pays. Ils sont émus du traitement inhumain dont beaucoup de jeunes émigrés sont victimes. Ils dénoncent le non respect des droits des migrants et surtout les meurtres dont ils sont victimes. En outre, ils convient les gouvernants de nos pays à poursuivre les efforts entrepris pour améliorer la vie des jeunes.
  • La question de la sécurité dans nos pays intéresse aussi les Évêques. Ils sont inquiets des saisies récurrentes de stupéfiants, souvent en grande quantité, relayées par la presse, ces derniers temps dans nos pays. Ils interpellent les autorités à plus de rigueur contre ces agissements, afin de préserver la vie et l’avenir de notre jeunesse qui en est souvent victime.
  • Devant les déviations morales parfois soutenues dans les réseaux sociaux, les Évêques réaffirment la position de l’Église universelle de lutter contre toute idéologie visant à considérer le corps humain comme un objet dont on peut disposer sans aucune référence aux valeurs spirituelles et morales. C’est pourquoi, tout en se préservant le droit de porter un jugement sur les choix des individus au nom du respect de la dignité de la personne humaine, ils dénoncent toute initiative de vouloir légaliser l’avortement et l’homosexualité.
  • La question de la franc-maçonnerie et des loges maçonniques préoccupe les Évêques. C’est une réalité qui touche toutes les couches sociales et religieuses du monde. Aussi, mettent-ils en garde tous les chrétiens contre les dangers d’ordre spirituel de telles pratiques. En réalité, réaffirment clairement les Évêques, de pareilles pratiques sont incompatibles avec la foi catholique.
  • Les Évêques se réjouissent du bon déroulement de l’élection présidentielle en Mauritanie du 22 juin 2019. Ils félicitent la maturité démocratique dont a fait montre la population mauritanienne.
  • Ils prient pour la Guinée-Bissau qui prépare l’élection présidentielle, le 24 novembre prochain.

REMERCIEMENTS

Les Évêques de la Conférence épiscopale saluent et remercient chaleureusement la famille diocésaine de Thiès – les prêtres, les religieuses, les religieux et les fidèles laïcs –  autour de son Pasteur Monseigneur André GUEYE, pour l’accueil qui leur est réservé durant la session.

A l’occasion de la célébration du Jubilé d’or du Diocèse, les Évêques communient à l’action de grâce de toute la communauté diocésaine de Thiès.

Les membres de la Conférence expriment également leur gratitude aux autorités administratives de Thiès pour les différents services rendus. Ils remercient Madame Constance NDIONE, propriétaire de l’Hôtel Kaan Massamba et tout le personnel pour l’hospitalité. Ils remercient aussi les Sœurs de la Présentation de Marie pour les célébrations eucharistiques quotidiennes partagées.

Les Évêques de la Conférence épiscopale implorent les bénédictions et grâces divines sur le Sénégal, la Mauritanie, le Cap Vert et la Guinée-Bissau, par l’intercession de la Bienheureuse Vierge Marie, Mère de Jésus et Mère de l’Église.

Fait à Thiès, le Samedi 16 novembre 2019

Les Évêques de la Conférence

Ban_beforeheader_jub50
vous pourriez aussi aimer

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.