Après le jubilé, les reliques de saint Désiré

Au lendemain du jubilé d'or du Diocèse de Thiès, la Paroisse Notre-Dame de l’Annonciation de Ngascop a reçu la visite de le Délégation du Diocèse de Saint Claude (Jura-France). Au cœur de cette visite, la concélébration de la messe et les reliques déposées dans la chapelle Saint Marcel de Batal. En plus du lien autour du sanctuaire Notre-Dame de Mont-Roland qui existe de part et d'autre, ces reliques sont désormais un lien aussi fort qui unit le Diocèse de Thiès et le Diocèse de Saint Claude.

Les diocésains de Saint Claude (Jura en France ) sont venus jubiler avec leurs frères et sœurs jumeaux du diocèse de Thiès. Le séjour a permis également de réaliser des visites paroissiales. Tour à tour ils ont été accueillis à la paroisse Notre-Dame de l’Assomption de mont-Rolland, source du jumelage, par l’Abbé Gabriel Mbal CISSE, à la paroisse Saint Marcel de Fandène par l’Abbé Jean Marie NDIONE, à la paroisse Saint Joseph de Peycouck par l’Abbé Louis Thomas MBAYE ; et à la paroisse Notre-Dame de l’Annonciation de Ngascop par l’Abbé Grégoire Ndiol FAYE le 19 novembre.

La date du 19 novembre 2019 reste marquée et inscrite de façon indélébile autant dans les annales paroissiales que dans les cœurs et les mémoires parce que tout toute significative et pleine de souvenirs. Il est important et heureux de remémorer quelques instants marquants de cette journée. A  son arrivée, la Délégation fut chaleureusement accueillie au rythme des tam-tams, des chants et des danses, savamment et joyeusement orchestrés par les femmes qui étaient  magnifiquement habillées.

La joie se lisait sur tous les visages et prolongeait avec la célébration eucharistique qui a été  présidée par le Père Laurent BONGAIN, Vicaire Général du Diocèse de Saint Claude, conduisant la Délégation qui était composée d’une quinzaine de personnes. Ont concélébré les abbés Jean Joseph DIOUF, jadis vicaire dans  notre Paroisse et aujourd’hui curé de la Paroisse Notre-Dame de Fatima de Farar ; Isidore FAYE et Grégoire en service dans cette paroisse.

Le père Laurent a évoqué dans sa prédication les liens de fraternité et d’amitié qui unissent et soudent les deux diocèses de Saint Claude et de Thiès depuis des années; des liens qui s’affermissent et qui se solidifient de multiples manières telles les parrainages scolaires et la coopération missionnaire. Le père Laurent nous a exhortés à prier pour la pérennité des relations et le renforcement de la solidarité diversement exprimée entre les deux Diocèses.

Au terme de son exhortation, il nous a édifiés sur la vie de Saint Désiré dont une des reliques est aujourd’hui déposée sur l’autel de la chapelle saint Marcel de Batal. Saint Désiré est le premier saint du Jura. Il était le douzième évêque de Besançon auquel était rattaché le Jura. Il mourut à Lons Le Saunier en l’an 415. La présence de ces reliques à Batal est manifestement là un signe fort et un symbole plus que parlant de la proximité vécue entre Thiès et Saint Claude. « Cette relique se veut le signe du lien qui unit le Diocèse de Thiès et le Diocèse de Saint Claude », précisait Mgr André GUEYE, en citant Mgr JORDY, dans une correspondance adressée le 26 juin 2019 au curé de la Paroisse de Ngascop.

Il n’est pas superflu de rappeler un fait historique : dans un courrier en date du 16 avril 2019, Monseigneur Vincent JORDY, évêque de Saint Claude, écrivait ceci à propos de ladite relique : « Par la présente, je certifie le don d’une relique de saint Désiré, fait par le diocèse de Saint Claude à la chapelle Saint-Marcel de Batal (diocèse de Thiès). Cette relique est un petit morceau d’ossement tombé de la relique refaite par Monsieur le Curé de l’église Saint-Désiré, le 2 mars 1954, lors de la translation des reliques de ce saint dans la châsse qui les renferment actuellement ».

Rappelons que la chapelle Saint Marcel se trouve dans la Communauté Ecclésiale de Base (CEB) de Batal, une des huit (8) Communautés que compte la paroisse de Ngascop. Elle a été bénie le samedi 11 mai 2019 par Mgr André GUEYE, en présence d’une foule nombreuse et de hautes Autorités dont Mgr Claude CESBRON, recteur émérite de l’Université Catholique d’Angers à qui nous devons reconnaissance et gratitude pour tant d’énergies et de sacrifices déployés en vue de la construction de cette chapelle dédiée à Saint Marcel, Pape et Martyr.

Lors de la cérémonie de Bénédiction et de la consécration de l’autel de la chapelle Saint Marcel, une relique de saint Pierre Claver a été placée sur l’autel par Mgr GUEYE.  Nous avons ainsi la grâce que se trouvent dans la chapelle des reliques des honorables saints Désiré  qui fut évêque de Besançon et Pierre Claver, prêtre jésuite espagnol.

La célébration eucharistique  vécue avec la Délégation du Jura dans la communion et la ferveur, a  été un  moment de grâce  pour chanter et magnifier les merveilles  du Seigneur dont les bontés se renouvellent chaque matin (cf. Lm 3,22-23).

A la fin de la célébration eucharistique, il y a eu un temps de convivialité avec toute l’Assemblée. Après ces quelques temps de partage et de rafraîchissement, nous nous sommes rendus au presbytère pour un repas simplement partagé dans l’amitié et la fraternité en Jésus-Christ.

Un court temps de détente a agrémenté la journée avec la prestation du Groupe musical de la paroisse. Chacun a exprimé ce qu’il ressentait à sa manière, le tout dans une symbiose et une ambiance de fête. Nous n’avons pas senti le temps passé. Nous aurions tellement aimé garder encore plus longtemps nos amis du Jura parmi nous. Mais ce n’est qu’un au revoir !

Nous remercions la Délégation pour sa visite qui a été un honneur et une fierté ainsi que  toutes les personnes qui ont permis cette rencontre. Nous saluons la présence des abbés Jean Joseph DIOUF, Philipe et Marc ainsi que les religieuses de la Communauté de Bambey qui, en toute simplicité, sont venus vivre ces moments de foi avec nous.

Que tout ce qui a été vécu contribue à l’enracinement de notre foi chrétienne et à la visibilité de notre sensus ecclesiae (sens ecclésial ou sens de l’Eglise) qui a conduit nos amis de Saint-Claude jusqu’à nous. Que tous soient très vivement remerciés !

Le temps passe, les souvenirs  restent et le bien rendu  ne s’oublie pas.

 

Abbé Grégoire Ndiol Faye, Curé de la Paroisse Notre-Dame de l’Annonciation

Et Martine Hezart, Présidente des amis du jumelage avec le diocèse de Thiès

 

Ban_beforeheader_jub50
vous pourriez aussi aimer

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.