Ban_beforeheader_jub50

Comment vivre « Christus vivit »

Un an après le Synode des jeunes, six mois après la publication de l’exhortation apostolique post-synodale, le Dicastère pour les Laïcs, la Famille et la Vie, ainsi que le Dicastère pour la Communication lancent un projet en vidéo et pour les réseaux sociaux afin de partager l'expérience de "Christus vivit" dans le monde.

Alessandro De Carolis – Cité du Vatican
Tenter de décrire de quelle façon neuf chapitres et 299 paragraphes sont en train de changer votre vie pourrait être un exploit insurmontable pour un natif du numérique, habitué à exprimer l’enchevêtrement des sentiments avec un « smiley » et à partager ses opinions à la vitesse d’un tweet. Mais une étincelle a jailli, alliant la force des paroles du Pape à la « vocation » multimédia de ses interlocuteurs. Ainsi, les neuf chapitres et 299 paragraphes de l’exhortation apostolique Christus vivit, écrite par François après le Synode d’octobre 2018, ont été condensés en 26 sections thématiques, chacune confiée à une fille ou un garçon de différentes nationalités afin de montrer quels fruits ces paroles produisent dans leur vie. Et c’est ici qu’intervient la nouveauté, pour arriver à une histoire faite non pas de papier mais d’images, construite sur une série de témoignages vidéo d’une minute environ. C’est ainsi qu’est né le projet développé en collaboration entre le Dicastère pour les Laïcs, la Famille et la Vie, et celui pour la Communication. La vidéo qui accompagne ces quelques lignes en représente l’introduction et donne une idée du style.

Puzzle vidéo

A partir d’aujourd’hui et jusqu’à fin décembre, chaque mardi et jeudi, deux courtes vidéos produites par les jeunes seront publiées et les impressions qu’ils communiqueront composeront autant de pièces d’un puzzle qui à la fin offrira une image du monde – celle de la génération des millenials- aux prises avec les questions de foi et l’impulsion de François donnée au début de l’exhortation apostolique : «Le Christ est vivant» et «vous veut vivant» !

La suprématie du cœur

Le cardinal Kevin Farrell, préfet du Dicastère pour les Laïcs, la Famille et la Vie, a lui aussi choisi la même méthode que les jeunes – une rapide réflexion en vidéo – pour lancer l’initiative et souligner, selon les mots de saint Paul, une conviction : «Vous-mêmes, dit-il aux jeunes, vous êtes la lettre écrite dans votre cœur par l’Esprit de Dieu. Ce n’est pas tant ce qui est écrit sur le papier qui convaincra quelqu’un de suivre Jésus, mais ce qui est écrit dans le cœur de chacun de nous».

Libres de créer

Le mot d’ordre pour les jeunes concernés était : liberté. Il n’y avait pas de contrainte sur « comment » raconter et se raconter, si ce n’est celle de restituer, par des éclairs de fraîcheur et des expériences de vie vécues, la réflexion mûrie par le Pape après le Synode d’octobre 2018. Ainsi, les vidéos que vous verrez n’ont pas été retouchées sur la table de montage de Vatican News, afin de rendre visuellement plus attrayantes les différentes contributions parvenues de tous les continents, toutes en fonction de la sensibilité et de la capacité de chacun des jeunes concernés. Cette série de vidéos en sera la preuve, avec les formes plus ou moins raffinées des séquences réalisées avec le talent des vidéastes au cours de tournages sans fioritures particulières, mais juste pour être là et pour partager une pensée.

«Le Christ est vivant»

Liberté dans la créativité et donc spontanéité, car ce qui compte dans le projet « Christus vivit », c’est le dénominateur commun qui découle des paroles des jeunes, garçons et filles. «Le Christ est vivant», disent-ils tous de différentes manières. Il est espérance, rêve et motivation. Et ces jeunes, comme dirait François, sont «l’aujourd’hui de Dieu».

 

Source : https://www.vaticannews.va/fr/vatican/news/2019-09/christus-vivit-promotion-video.html

Ban_beforeheader_jub50
vous pourriez aussi aimer

Vous pouvez réagir à cet article

Votre adresse email ne sera pas publiée.