Migrants : le Pape dénonce

Migrants : le Pape dénonce les coeurs anesthésiés face à la misère d’innocents.

En présence de nombreux cardinaux et de réfugiés invités sur une place saint Pierre remplie de fidèles, le Pape a présidé une messe aussi joyeuse que solennelle à l’occasion de la 105ème Journée mondiale du migrant et du réfugié.

Introduite par des chants et danses aux notes africaines et latino-américaines, la messe présidée par le Saint-Père a été organisée par la conférence épiscopale italienne (CEI) avec la section Migrants et Réfugiés du Dicastère pour le Service du développement humain intégral. Les cardinaux Gualtiero Bassetti, président de la CEI, Angelo De Donatis, vicaire de Rome, et Peter Turkson, préfet du Dicastère pour le Service du développement humain intégral, étaient présents.  

La charité pour les périphéries existentielles

Dans son homélie, s’appuyant sur les Écritures saintes, en particulier le livre de l’Exode, le Pape François a souligné l’importance d’accorder une attention particulière aux étrangers, aux orphelins et à toutes les personnes rejetées de nos jours. Le thème de cette Journée mondiale le rappelle: «Il ne s’agit pas seulement de migrants».

Une affirmation mettant en avant tous «les habitants des périphéries existentielles qui, avec les migrants et les réfugiés, sont victimes de la culture du déchet», selon les mots du Pape François, enjoignant à la charité à leur égard. 

 

Source :

https://www.vaticannews.va/fr/pape/news/2019-09/pape-francois-messe-migrants-refugies-journee-mondiale-vatican.html

Ban_beforeheader_jub50
vous pourriez aussi aimer

Vous pouvez réagir à cet article