Ban_beforeheader_jub50

La journée de la vie consacrée sous le signe des 3 « P »

Les religieux et religieuses en service dans le diocèse de Thiès appartiennent à vingt-deux congrégations. Ils ont célébré la journée mondiale de la Vie consacrée à la paroisse Saint Joseph de Peykouck le 02 Février 2019. Au terme de la messe présidée par Mgr André Gueye, Sœur Marguerite Marie Ndong, Présidente de l’Union Des Religieux et religieuses (UDR) a prononcé un discours de remerciement et d’exhortation. Elle appelle ses frères et sœurs à rester « attentifs à trois "P" : la prière, la pauvreté et la patience ».

Excellence Monseigneur André GUEYE, Évêque de Thiès,

Révérends Abbés les Vicaires épiscopaux,

Révérend Père Raymond Monnoyeur, Vicaire général du diocèse de Saint Claude, Jura,

Révérend Abbé Louis Thomas MBAYE, curé de la Paroisse St Joseph de Peykouck,

Révérend Abbé François Émile TINE, Délégué épiscopal à la Vie Consacrée,

Révérends Abbés,

Révérends Consacrés,

Monsieur Jacques Mignane FAYE, Chef du village de Peykouck,

Bien chers frères et sœurs en Christ,

Prendre la parole à la fin de cette belle et priante célébration eucharistique n’est pas chose aisée. En vérité, nos voix, nos paroles et nos chants de ce jour ont mieux exprimé notre gratitude et notre reconnaissance que ce discours préparé à l’avance, quoique structuré ! Permettez-moi ici de vous le lire textuellement en signe de remerciement et d’hommage.

« À toi, Dieu, la louange des peuples unanimes… Rendons grâce au Père tout-puissant, à son Fils Jésus Christ le Seigneur, à l’Esprit qui habite en nos cœurs, pour les siècles des siècles. Amen »

Oui ! Nous rendons grâce à Dieu qui nous réunit en ce jour béni dans sa Maison à Peykouck, en présence de toute la Sainte Famille de Nazareth.

Ce jour du 2 février est une grâce pour l’Église qui célèbre la Présentation du Seigneur Jésus au Temple de Jérusalem accompagné de ses parents Joseph et Marie. Ce jour du 2 février est une merveille pour chacun et chacune d’entre nous qui sommes consacrés par Dieu, en Dieu et pour Dieu. L’Église célèbre aujourd’hui la Journée mondiale de la Vie consacrée pour rendre grâce au Seigneur, fêter les Consacrés et prier pour eux. Dans le prolongement de ce qui nous réunit dans cette église paroissiale, prions pour que chacun des consacrés puisse trouver aujourd’hui les énergies nécessaires pour se renouveler dans sa donation au Christ. J’ose croire que l’Eucharistie que nous avons célébrée nous transfusera des grâces d’en-haut pour une mission et un apostolat des plus féconds.

« Un cœur débordant ne sort pas de mot ; ou s’il en sort, ils sont épars ! ». Notre cœur est débordant pour les multiples merveilles accomplies en ce jour par Dieu à travers tant d’hommes et de femmes de chez nous ! Parmi ces illustres personnages, on peut apercevoir des Siméon et des Anne. Puissent-ils accepter ici notre hommage-reconnaissance !

Merci à notre Père Évêque, Monseigneur André GUEYE ! Merci pour votre proximité et votre présence de tous les instants. Vous ne manquez pas de nous rencontrer et de nous encourager. D’ailleurs, vos paroles réconfortantes de tout à l’heure en sont une preuve inaltérable. Le merci de la Famille qui me délègue ne saurait alors suffire. Alors, ce merci est prière pour vous : Que Lumière et Vie vous soient accordées, à jamais !

Merci aux Vicaires épiscopaux, au Délégué épiscopal auprès de la Vie Consacrée et à tous les prêtres pour l’attention portée à notre Union. Nous voulons ici dire un merci appuyé à l’Abbé François-Émile TINE qui ne lésine jamais sur les moyens et les conseils pour mener à bien sa mission en se rendant présent à toutes nos activités.

Merci au Père Curé de cette Paroisse Saint Joseph de Peykouck, Abbé Louis Thomas MBAYE, à son vicaire Abbé Dominique DIONE, au séminariste stagiaire Abbé Joseph KAMA et à l’ensemble de la Communauté paroissiale pour sa mobilisation en vue de bien nous accueillir. Les festivités de ce week-end n’ont pas freiné votre élan de générosité et d’hospitalité. Nous vous en savons gré ! Un merci spécial aux Femmes Catholiques, à la Chorale et aux autres acteurs de la liturgie et de l’animation culturelle de cet après-midi. Dieu bénisse tous et chacun à la mesure de son cœur, au-delà de ses espérances !

Merci enfin à vous, chers consacrés, pour être venus nombreux à cette journée qui est la vôtre. En plus de tout ce que nous avons entendu ce matin, je nous laisse seulement une parole d’exhortation du Pape François. Lors de son allocution d’audience à la salle Paul VI au Vatican, à la fin du Congrès promu par la Congrégation pour les instituts de vie consacrée et les sociétés de vie apostolique, il déclarait devant 600 religieux, religieuses et laïcs consacrés venus du monde entier : « Soyez attentifs à trois « P » : la prière, la pauvreté et la patience. Soyez attentifs… ». Ce sont les trois piliers de la vie consacrée. La prière est « l’air qui nous fait respirer notre premier appel » et permet de le renouveler. La pauvreté « est une mère » sans laquelle « il n’y a pas de fécondité dans la vie consacrée ». Elle est également le « “mur” qui défend contre l’esprit de mondanité ». La patience est la vertu sans laquelle « une vie consacrée ne peut être conservée, elle sera à moitié ».

Le Pape François finissait son allocution en ces termes : « Je vous souhaite beaucoup de fécondité. On ne sait jamais par quelles voies passe la fécondité, mais si tu pries, si tu es pauvre, si tu es patient, sois certain que tu seras fécond. Comment ? Le Seigneur te le fera voir « de l’autre côté » ; mais c’est la recette pour être fécond. Tu seras père, tu seras mère : tu seras féconde ».

Sur ces mots du Pape François, je vous souhaite une très belle fête de la vie consacrée et vous remercie de votre aimable attention !

Sœur Marguerite Marie NDONG, Présidente UDR Thiès

Ban_beforeheader_jub50
vous pourriez aussi aimer

Vous pouvez réagir à cet article

Votre adresse email ne sera pas publiée.