Présentation des Vœux 2019

Les fidèles du Christ à Thiès ont présenté à leur pasteur, Monseigneur André GUEYE, leurs Vœux les meilleurs à l’orée de l'année 2019. Cette cérémonie traditionnelle a eu lieu à la cathédrale Sainte Anne ce 28 Décembre 2018. A son tour, l’évêque de Thiès s'est adressé aux diocésains en rappelant le Jubilé d'or du diocèse dont les programmes seront prioritaires.

Chers prêtres, chers religieux, chères religieuses, chers fidèles laïcs. Cette célébration a un sens pour notre famille diocésaine. Nous ne sacrifions pas à un protocole formel ; nous voulons manifester notre communion, pour rendre grâce à Dieu pour ses bienfaits tout au long de l’année 2018 et lui exprimer notre confiance en son amour, en sa bénédiction pour l’année 2019

Nous comprenons que certains ne puissent pas faire le déplacement, à cause des urgences pastorales, des distances à parcourir, des multiples programmes. Il est important toutefois d’être en communion spirituelle avec ceux qui sont là au nom de tous, avec vous qui êtes là ce soir, à qui j’exprime ma profonde gratitude. Merci à vous chers fidèles, prêtres, consacrés, laïcs adultes, jeunes et enfants.

Le plus important, c’est la prière, car vœux et souhaits traduisent notre confiance en Dieu, Maître de la vie, des temps et de l’histoire, comme l’affirme la liturgie. C’est sous son regard providentiel et à l’écoute de l’Esprit que nous avons tracé le chemin à parcourir ensemble, pour aller plus loin dans la mission de notre église diocésaine. Je veux parler du Plan Pastoral 2017 – 2021. Nous rendons grâce à Dieu pour ce programme d’annonce de l’Evangile, de célébration de la foi et du service de son amour. Ne le perdons jamais de vue.

Nous avons tous conscience de nos limites personnelles, vis-à-vis de nos engagements personnels de baptisés, dans l’église et dans la société, vis-à-vis de nos responsabilités communautaires à tous les niveaux, de la famille au diocèse. Nous les portant devant la Miséricorde du Seigneur.

Nous avons aussi conscience des défis qui nous attendent pour cette année 2019. Nous les portons également à la bénédiction du Seigneur, pour qu’il nous donne les ressources spirituelles, humaines, physiques et matérielles, pour sa plus grande gloire. Nous rendons grâce pour tous les amis qui aident notre diocèse, spécialement de Saint-Claude et de Bamberg, et nous prions pour eux ce soir également. Oui, nos défis :

Je cite avant tout le jubilé d’or de notre Diocèse : j’en appelle vraiment, de la part de tous, sans oublier les ressortissants, à une mobilisation spirituelle en faveur des différentes célébrations, à une communion effective autour des différentes initiatives et à une générosité réelle pour pouvoir compter d’abord sur nos forces et nos ressources. Le jubilé et ses programmes sont prioritaires. Le fruit principal escompté est spirituel, le renouvellement et le renforcement de notre adhésion au Christ et de notre fidélité à la mission de l’église.

D’autres chantiers sont déjà là ; ils ne sont pas nouveaux : la solidarité diocésaine et la prise en charge matérielle de notre église à tous les niveaux ont besoin d’être rappelées et revigorées. De même, le souci pour les plus pauvres est une tâche permanente, en matière de santé, comme d’éducation et de promotion ou de développement économique. N’oublions pas les plus pauvres d’entre nous. Nous rendons grâce à Dieu pour nos œuvres sociales (Caritas, Didec, Dispensaires, Hôpitaux). Que Dieu les bénisse.

N’oublions pas non plus les jeunes. Le récent synode nous demande (demande à toute l’église) de les écouter, de les accompagner, de les porter de les soutenir spirituellement, humainement, matériellement, pour que, dès à présent, ils puissent découvrir et construire leur avenir, leur vocation, y compris l’engagement dans le mariage qui devient très difficile à cause des multiples charges financières dont on accable les jeunes. On ne peut pas continuer ainsi, si on veut promouvoir les mariages. Il y a aussi un aspect important qui sera bientôt formalisé, j’espère, c’est la préparation systématique, organisée, harmonisée. Bon courage aux jeunes et que Dieu les bénisse, ainsi que leurs projets.

Frères et sœurs, je souhaite que Dieu bénisse tous ces chantiers et que cette année 2019 soit une de grâce, de bénédiction pour notre diocèse qui ouvre le jubilé le 3 février prochain pour le clôturer le 17 novembre 2019. Qu’elle soit une année de santé pour tous ceux qui l’espèrent, une année de paix dans nos relations, nos familles et notre pays (pour une élection présidentielle paisible et juste), une année de réussite dans nos projets, à tous les niveaux.

Que la Vierge Marie, Notre-Dame de Mont-Rolland, veille sur nous. 

Que Sainte Anne intercède pour nous.

Que les Saints Innocents protègent la vie des plus vulnérables.

Bonne année, heureuse et sainte année 2019 à tous.

vous pourriez aussi aimer

Vous pouvez réagir à cet article

Votre adresse email ne sera pas publiée.