Les cadres catholiques se rencontrent

Le Samedi 15 Décembre 2018, s’est tenue la première assemblée générale des cadres, entrepreneurs, hommes et femmes d’affaires catholiques du diocèse de diocèse. La rencontre a eu lieu à l’école Sainte Anne des Sœurs de Saint Joseph de Cluny. Cette rencontre vient à point nommé, dans le cadre du jubilé d’or du Diocèse de Thiès dont l’ouverture est prévue le 03 Février 2019.

A la suite de notre Pasteur Monseigneur André GUEYE – qui a été le principal initiateur de cette rencontre –, le bureau du Conseil Diocésain du Laïcat a voulu provoquer cette rencontre pour nous permettre d’être des « pierres vivantes » qui ont pour socle « la pierre angulaire » qu’est le Christ(cf.1P2,4-10) et pour ainsi créer un « Cadre de REFELXION d’ACTION». Cette rencontre s’inscrit dans la dynamique de notre Plan Pastoral Diocésain 2017-2021 qui a mis en exergue la réalité de l’Église comme mystère de COMMUNION et de PARTCIPATION : « Allons tous, dès aujourd’hui, sur les chemins de la mission, selon le mandat reçu du Christ (cf. Mt 28,19-20), que je réitère en son nom. Allons travailler à sa vigne : Évêques, Prêtres, Consacrés et Fidèles Laïcs ; adultes, jeunes, adolescents et enfants. Tous ensemble, sans laisser personne en rade. Chacun, chacune a sa part, irremplaçable. C’est cela la communion et la participation » .

En sa qualité de Président du Conseil Diocésain du Laïcat, Monsieur Victor SENE adressé un mot de bienvenue à l’assemblée. Dans son propos, il a aussi rappelé les termes de références de la rencontre qui ont pour dénominateur commun l’engagement des fidèles laïcs « dans l’Eglise et dans le monde ».
Le conférencier du jour, l’Abbé Henri CISSE, Vicaire Générale a rappelé l’urgence « d’apprendre à vivre en profondeur sa foi pour témoigner de la mission de Jésus Christ, celui que Dieu a envoyé porter la Bonne Nouvelle au monde (cf. Lc 4,18-21) ». Son propos s’articule autour des quatre axes ci-après :
– Un rappel de la signification et des implications du baptême chrétien ;
– Une présentation de la situation socio-pastorale de notre Eglise ;
– Une définition des objectifs de l’engagement chrétien à la lumière du concile Vatican II et du Magistère de l’Eglise ;
– Des propositions de champs d’apostolat et d’engagement pour les cadres chrétiens.

En définitive, les fidèles laïcs occupent une place de choix au sein de l’Eglise ! Et cela est d’autant plus vrai que le Pape Jean Pau II, à la suite du Pape Pie XII, considérait les fidèles laïcs comme étant « le principe vital de la société humaine »: «  »Les fidèles, et plus précisément les laïcs, se trouvent sur la ligne la plus avancée de la vie de l’Eglise; par eux, l’Eglise est le principe vital de la société humaine. C’est pourquoi, eux surtout, doivent avoir une conscience toujours plus claire, non seulement d’appartenir à l’Eglise, mais d’être l’Eglise, c’est-à-dire la communauté des fidèles sur la terre, sous la conduite du Chef commun, le Pape, et des Évêques en communion avec lui. Ils sont l’Eglise »» .

Un débat a fait suite à la conférence. La pertinence des interventions manifeste l’intérêt porté à notre Eglise-Famille diocésaine ! Cela permettra de pouvoir « poser les jalons » qui servent à l’édification de l’« Église-Famille de Dieu, plus enracinée en Jésus Christ, une Église plus missionnaire et au service du développement intégral de l’Homme et de tout homme » ! À cet effet, un « Comité de suivi » a été mis sur pieds pour continuer et mûrir la réflexion.

 Abbé Simon Pierre THIOR 

Comité d’organisation

 

vous pourriez aussi aimer
1 commentaire
  1. André François Faye dit

    Merci Abbé Simon Pierre pour le compte rendu fidèle de la rencontre.
    Que le Seigneur nous donne la force et la sagesse pour développer notre ÉGLISE.

Vous pouvez réagir à cet article

Votre adresse email ne sera pas publiée.