Une nouvelle Congrégation dans le Diocèse de Thiès

C’est au cours de sa dernière visite pastorale dans la paroisse (22-24 mars 2018) que Mgr André Gueye a promis de tout faire pour répondre au désir des pasteurs et des paroissiens de voir des religieuses s’installer dans leur paroisse.
Ce dimanche 11 novembre, ce vœu est réalisé, par l’accueil des Religieuses de l’Institut Contemplatif et Missionnaire Regina Pacis (ICMRP), venant de la Côte d’Ivoire. C’est une nouvelle congrégation fondée par le Père Raoul MAMBO KOUADIO qui avait déjà fait le déplacement dans la zone, pour explorer la mission de Farar. C’est Mgr Alexis TOUABLI Youlo, Evêque d’Agboville, qui a reconnu la nouvelle congrégation le 15 août 2014. Elles sont présentes dans 4 diocèses en Côte d’Ivoire et en Italie, dans un diocèse. Les religieuses nourrissent leur engagement missionnaire par une spiritualité contemplative et mariale.
Les Sœurs étaient arrivées la veille à l’évêché, à Thiès. Accompagné par l’abbé Albert Mbaye qui a diligenté la réfection de la maison des Sœurs, Mgr André est venu lui-même installer les Sœurs. Durant la messe, il a installé le nouveau Curé de la Paroisse, Abbé Jean Joseph Diouf, avec une cérémonie très émouvante. Après la messe, Mgr a béni la nouvelle garderie d’enfants et la belle petite maison des sœurs, qui a fait peau neuve et bien équipée pour leur permettre d’être chez elles.
Pour l’instant, elles sont deux, car les conditions de logement ne peuvent pas permettre l’arrivée d’une troisième. Sr Anastasie, supérieure, et Sr Victorine sont prêtes à se donner, avec joie, pour la mission à Farar. Elles sont accompagnées par Sr Innocence, maîtresse des Novices, venue passer les premiers instants avec elle.
Toute la communauté paroissiale est heureuse d’avoir ses sœurs et elle leur a souhaité un bon séjour et une bonne mission. L’Imam de Ndiob était présent à la messe, pour traduire l’hospitalité de la Communauté musulmane.
Durant la messe, Mgr a remercié les sœurs, leur fondateur et l’évêque d’Agboville et a exhorté les sœurs au bon témoignage et à la solidarité missionnaire avec les prêtres. Il leur a promis son soutien constant et paternel et les a confiées au soin pastoral du Curé, abbé Jean Joseph Diouf et son Vicaire, abbé Gaspard Samba Thiaw. Le reste de la journée était consacré aux agapes fraternelles.
Voici quelques aspects de la mission que Mgr confie aux religieuses, avec la collaboration du Curé de l’époque, Abbé Eric Ndiolène que Mgr a vivement remercié pour sa collaboration au projet :
La présence des religieuses à Ndiop pourra permettre une animation quotidienne de la communauté. En plus de leur charisme propre, les sœurs pourront aider la communauté à travers :

  • La pastorale mariale,
  • La catéchèse des enfants, des jeunes et des adultes,
  • La communion des malades
  • L’animation des CEB
  • La préparation des messes dominicales et fêtes
  • La bonne tenue de l’église et de la sacristie
  • L’animation vocationnelle

Sur le plan social, elles pourront travailler

  • A la garderie
  • A la création d’un dispensaire
  • A la promotion féminine
  • Au périmètre maraicher

 

Une nouvelle Congrégation dans le Diocèse de Thiès

 

 

Une nouvelle Congrégation dans le Diocèse de Thiès
vous pourriez aussi aimer

Vous pouvez réagir à cet article

Votre adresse email ne sera pas publiée.