Monseigneur Martin Boucar TINE, Evêque de kaolack

« Voici le jour que le Seigneur a fait : qu’il soit notre bonheur et notre joie… bénit soit celui qui vient au nom du seigneur  «  (Ps 118 ,24 .26 a)

Après une longue attente, vécue parfois dans l’impatience , mais toujours dans la prière et  la persévérance, les diocésains de Kaolack ont enfin reçu , par l’intermédiaire de Monseigneur le nonce apostolique , son excellence Michael W. BANACH , la bonne nouvelle de la nomination , par le pape François , du Révérend Père Martin Boucar TINE , de la congrégation du saint sacrement, comme évêque de Kaolack. C’était le 25 Juillet 2018. Nous rendons grâce à Dieu pour ce choix qui nous remplit de bonheur et d’espérance, heureux du don précieux que le Seigneur fait à son peuple en lui accordant un nouveau pasteur. La longue attente a été largement récompensée, nous donnant de vivre un temps favorable.

A L’issue de sa consécration épiscopale, ce 24 Novembre qui semble être une date phare dans l’histoire du diocèse de Kaolack, et sa prise de fonction effective, Mgr Martin Boucar TINE va mettre ses talents de pasteur et la riche expérience qu’il a acquise dans le gouvernement de sa congrégation religieuse au service de l’église de Kaolack. Nous lui souhaitons, du fond du cœur et avec l’assurance de notre prière fraternelle, un apostolat fécond et un plein épanouissement au sein des populations de cette terre bien-aimée et si attachante de Kaolack.
Dans la collégialité qui l’unit aux autres évêques de l’église universelle, Mgr Martin va collaborer avec ses pairs au sein de différentes instances comme la province ecclésiastique de Dakar, la conférence épiscopale de Sénégal, Mauritanie, Cap vert et Guinée Bissau , tout comme dans la conférence épiscopale régionale de l’Afrique de l’ouest (CERAO) , et le symposium des conférences épiscopales d’Afrique et de Madagascar (5CEAM)

http://lacloche.info/mgr-martin-tine-va-mettre-ses-talents-de-pasteur-au-service-de-leglise-de-kaolack/

vous pourriez aussi aimer

Vous pouvez réagir à cet article

Votre adresse email ne sera pas publiée.